Publicité
La Lettre des Achats - Octobre 2018 N°275
Octobre 2018

Par la rédaction

Tableau du conseil achats




(1) Accenture : avec ses activités de BPO, Accenture revendique 15 400 personnes dans le monde pour sa practice achats sur un total de 449 000 salariés
(2) A.T. Kearney : 400 consultants achats dans le monde sur 3600 personnes au total
(3) Ayming : 200 consultants achats dans le monde
(4) Bearingpoint : effectif achats France,
Benelux, Afrique
(5) BuyingPeers : comprend la filiale suisse


(6) Capgemini Invent (conseil), Capgemini Application (intégration SI HA), Capgemini Business Services (BPO)
(7) Deloitte : 2 500 consultants achats dans le monde sur 265 000 personnes au total
(8) Experbuy : dont 51 M d’€ hors de France. Le chiffre d’affaires indiqué concerne essentiellement des activités de BPO achats
(9) Fretly : phase d’amorçage


(10) Kea Partners : les consultants achats sont intégrés dans une practice Opérations de 30 personnes
(11) Oliver Wyman : 1 900 000 000 € de chiffre d’affaires, 4700 employés dans le monde, 200 000 000 € pour la practice achats et 400 personnes
(12) Org’HA WIP : phase d’amorçage
(13) PwC : chiffre d’affaires France et Afrique francophone
(14) 100 consultants achats France et Allemagne qui travaillent ensemble


(15) RGP : 500 000 000 € dans le chiffre d’affaires dans le monde, 175 000 000 € pour la practice achats et 700 consultants achats sur un total de 3 000 personnes. En France uniquement des freelances
(16) BCG : 5 500 000 000 € dans le monde
(17) Modèle combiné de consultants généralistes et d’experts achats dédiés au sujet


Méthodologie
Les informations recueillies dans ce tableau sont fondées sur les réponses à un questionnaire adressé à une centaine de cabinets de conseil actifs sur le métier des achats, identifiés par la rédaction. Ce recensement ne prétend pas représenter l’offre de conseil achats en France dans son exhaustivité, mais décrire le plus clairement possible les différentes dimensions de cette offre et présenter les principaux acteurs.
Tous les chiffres demandés concernent l’activité en France, à l’exception de certains cabinets qui ne communiquent que sur le total de leurs revenus. Quand c’est le cas, nous l’indiquons en note de bas de page. Les notes de bas de pages nous ont aussi permis d’apporter des précisions sur les effectifs de la pratique achats, notamment pour certains cabinets qui refusent de communiquer sur l’effectif exact de leurs consultants achats. Dans de nombreux cas, l’explication apportée pour justifier cette discrétion est un éclatement de l’expertise achats dans différentes équipes de consultants multimétiers. La grande majorité des cabinets de conseil qui nous ont répondu sont cela dit transparents sur leurs chiffres, y compris des consultants indépendants.
Pour ces derniers le fait que nous indiquions une seule personne ne signifie d’ailleurs pas qu’ils œuvrent en solitaire. Presque tous nous ont précisé travailler avec un réseau d’autres consultants experts, avec lesquelles ils s’associent le temps d’une mission. Cette pratique consistant à faire appel à un réseau d’experts pointus pour compléter ses propres lacunes concerne également beaucoup de cabinets de taille plus importante.
Elle est d’ailleurs tellement répandue que nous avons fait le choix de ne pas en faire mention dans la colonne « Partenariats » de ce tableau visible dans sa version web sur le site www.lalettredesachats.fr. Ne figurent dans cette colonne que les partenariats que nous ont clairement désignés les répondants en nous indiquant le nom du partenaire en question. La même logique a prévalu dans l’autre complément d’information accessible sur la version web de l’enquête, les références clients.

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°285 - Septembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play