Publicité

Par la rédaction

RH Achats : jeunes expat, femmes, seniors, freelances…des profils à suivre

Les jeunes acheteurs expatriés ont un horizon dégagé devant eux, portés par des diplômes de master achats français dont les équivalents sont rares à l’étranger. Ils ne sont pas nécessairement mieux payés ailleurs qu’en France, mais ils acquièrent des atouts clefs pour la suite de leur carrière. Nombre d’entre eux peuvent ainsi exercer de hautes responsabilités, ou bien parce qu’ils sont dans des environnements où tout est à faire, ou encore parce qu’ils bénéficient de cultures de management plus propices à l’autonomie. Mais surtout, en se confrontant à l’international, ils se donnent la possibilité de développer des compétences comportementales d’ouverture et de communication indispensables. Les femmes sont de plus en plus nombreuses dans la fonction achats… mais toujours largement minoritaires dans les postes de directrices achats. Qu’en pensent les intéressées ? Ont-elles croisé sur leur route ascendante ce fameux plafond de verre qui maintiendrait leurs consœurs loin des postes de direction ? Question de point de vue et réponses subjectives bien sûr, mais tout de même, les réflexes conservateurs des recruteurs misant sur la reproduction des mêmes profils pour remplacer les partants n’aident pas à faire bouger les choses. Les managers achats senior pâtissent pour leur part d’autres réflexes dans les recrutements, qui font paraître plus beaux les candidats plus jeunes. Et ceux qui ont fait l’essentiel de leur carrière dans la fonction achats se retrouvent dans une situation paradoxale : précieux, de par leur hyperspécialisation sur un marché des cadres expérimentés en tension, mais peu courtisés dans leur propre entreprise car trop intimement associés à une fonction qui n’inspire que rarement les recruteurs. Reste la voie du management de transition qui fait le bonheur de plus d’un manager achats. Les freelances font d’ailleurs parti de l’avenir des achats quel que soit leur âge, forcément experts dans leur matière et nécessairement adeptes du travail en mode projet. Ce qui suscite d’autres interrogations : comment les sourcer, avec quels intermédiaires… ? Autant de questions que les directions achats ont de toute façon intérêt à se poser.

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°285 - Septembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play