Publicité

Par la rédaction

Réseaux : les achats tissent leur toile

Le réseaux d’un acheteur ne sert pas seulement à dénicher les bons jobs au bon moment. C’est bien sûr son intérêt le plus évident, mais tellement restrictif, si l’on considère la vocation de passerelle d’informations que devrait jouer sa fonction ! Une fonction plus que jamais à l’interface entre l’interne et l’externe, entre les process et l’opérationnel, entre le développement et la production. Quoi de mieux que les échanges informels et les liens intuitu personae pour effacer les barrières hiérarchiques, voire les frontières de plus en plus artificielles entre un donneur d’ordres, un fournisseur, un client, un compétiteur ? Rien de mieux qu’un bon réseau pour briser les silos. Les réseaux d’entreprises poursuivent le même objectif d’abolir des barrières contre-productives et de créer de la valeur en permettant des mises en relation fructueuses. La montée des préoccupations concernant les difficultés relationnelles récurrentes entre donneurs d’ordres et sous-traitants a donné un second souffle à ces initiatives depuis une dizaine d’années. Des réseaux structurés par des logiques de filière, souvent doublées de solidarités régionales ont également tissé leur toile et donnent lieu à des initiatives de mutualisation de compétences fructueuses. De la résolution de problèmes et d’instances de médiation, ils peuvent devenir des lieux d’intelligence collective et de création de valeur.

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°288 - Décembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play