Publicité
La Lettre des Achats - Décembre 2014 N°233
Décembre 2014

Éditorial

Prolongations

Par la rédaction

Prolongations

Le premier édito de l’année 2014 s’intitulait « la der de der ». Le dernier jouera les « prolongations ». Comme une double allusion, aux déboires d’une part du foot français en ce moment ( !) – un sujet rarement évoqué dans La Lettre des Achats, quoique…(1), et d’autre part de notre économie qui promet de rester sinistrée au moins jusqu’en 2017. Mais ne vous méprenez pas : nous entendons par cette échéance, le retour aux 3 % de déficit promis à Bruxelles qui n’en finit pas de multiplier les avertissements sur les budgets présentés. Bref, la fin des hostilités sur le terrain de la crise n’est pas pour demain, en tout cas pas pour 2015 qui nous verra encore balancer entre moins de dépenses publiques (au-delà des 50 milliards d’euros prévus) et plus de taxes. Nous pensions éviter à la fois les réductions de dépenses et les augmentations d’impôts ? Nous aurons les deux !

A l’heure du bilan, jetez un oeil sur l’index de tous nos articles publiés cette année. Regardez les mots clés (Edito), les actualités, les tendances, les dossiers de fond (Management), les sujets pratiques (Support), les enquêtes fournisseurs (Marchés), la liste de tous nos invités, directeurs achats de grandes entreprises (Interview) ou d’entités publiques (Secteur Public) ou encore des leaders d’opinion extérieurs à la fonction (Entretien) et vous relirez le fil des mois écoulés. Nous avons parlé de relations fournisseurs, de développement durable, de médiation, de politique dans les achats mais aussi d’achats dans la politique, du boom de l’aéronautique et de ses enjeux donneurs d’ordres-fournisseurs, nous avons fait la part belle à des histoires qui conjuguent stratégie, innovation et achats (En mode projet), nous avons même laissé de la place à des auteurs talentueux (Chroniques). Il y a des sujets que nous n’avons pas évoqués ? Tant mieux ! Il reste beaucoup à écrire.
Les achats suscitent des vocations comme en témoigne ce « Goncourt des achats » proposé par l’ACA depuis deux saisons. Le prix sera décerné lors de son prochain gala (15 décembre) parmi une sélection de dix ouvrages. De quoi faire mentir cette saillie entendue un jour : « Dans les achats, il ne s’écrit rien ou pas grand-chose… ». De quoi allumer aussi de belles polémiques, mieux, des querelles littéraires ! A ce propos, décernons par avance, hors sélection, le prix spécial Lettre des Achats au dernier ouvrage de Jean Peyrelevade : « Histoire d’une névrose, la France et son économie »(2). D’où il ressort que notre pays a quelques difficultés avec l’esprit d’entreprise, ceci expliquant cela. A l’opposé des anglo-saxons et des rhénans. Une réflexion érudite et sans concession. A signaler même si le temps nous a manqué pour aller interroger son auteur. Rendez-vous l’année prochaine pour prolonger le débat.

1. Nos lecteurs les plus perspicaces s’amuseront à retrouver dans quels numéros…
2. Albin Michel, septembre 2014.

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°286 - Octobre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play