Publicité

Par la rédaction

en baisse

Pétrole

Pénalisé par la prédominance d’un scénario économique récessionniste, le pétrole s’est figé autour des 43 dollars le baril à Londres, incapable de renouer avec ses sommets de l’été 2008. Il s’inscrit à 43,2 dollars, malgré les débats des pays de l’Opep concernant une nouvelle baisse de leurs quotas de production. Mais, les stocks de brut américain ont encore grimpé de 700 000 barils à 351,3 millions de barils. Par ailleurs, l’Energy Information Administration (EIA) a revu à la baisse sa prévision de demande en produits pétroliers pour 2009. L’agence américaine s’attend à une baisse de la consommation mondiale de 1,4 million de barils par jour cette année. Elle tablait précédemment sur un repli de 1,2 million. L’EIA a également réduit sa prévision de prix pour le baril de WTI, à 42 dollars en moyenne cette année contre 43 dollars dans son dernier rapport.



 

> Voir les archives

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°284 - Juillet - Août 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play