Publicité

Par la rédaction

en baisse

Pétrole

Les cours du pétrole ne parviennent pas à redécoller, malgré les réductions de production annoncées fin 2008 par l’Opep. La nouvelle progression de 4,7 millions de barils des stocks américains de brut à 350,8 millions de barils – quand le consensus anticipait une hausse de seulement 3,1 millions – a notamment pesé sur les cours. Le brut américain est passé sous les 36 dollars, à 35,48 dollars, tandis que le brent de la mer du Nord s’échange à 45,82 dollars. L’abaissement des prévisions de l’Agence internationale de l’énergie a aussi affecté les cours. L’AIE a coupé sa projection de demande mondiale pétrolière de 570 000 barils par jour par rapport au mois précédent. La demande devrait donc tomber à 84,7 millions de barils par jour, soit un déclin de 1 % sur un an, le plus important depuis 1982. De plus, l’Opep affiche une capacité de production excédentaire de 4,4 millions de barils par jour, au plus haut depuis cinq ans.

> Voir les archives

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°287 - Novembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play