Publicité
La Lettre des Achats - Janvier 2005 N°124
Janvier 2005

Matières premières

Pétrole

Acier

Aluminium

Cuivre

Nickel

Par la rédaction

en hausse

Nickel

Après avoir enregistré un déficit de 40 000 tonnes en 2003, l'offre et la demande s'équilibreraient globalement en 2004 selon l'International Nickel Study Group. Le déficit serait inférieur à 10 000 tonnes. Résultat, les cours se sont détendus fin 2004 et sont repassés sous la barre des 13 000 dollars  la tonne, après avoir dépassé les 16 500 dollars en octobre. Ils ne sont donc pas sur le point de renouer avec les 18 000 dollars atteints fin 2003. Mais de nouvelles tensions ne sont pas à exclure, les professionnels anticipant une possible dégradation des stocks en 2005. Les prix resteraient ainsi au-dessus de leur moyenne de long terme en 2005. Depuis 2003, le marché est en effet confronté à la faiblesse des stocks, une demande soutenue, notamment de la Chine avec 40 % de la demande mondiale, et une absence de nouveaux sites de production. Dans ce contexte, les prix sur le LME pourraient atteindre 14 000 dollars la tonne en 2005. Les analystes estiment que la consommation devrait progresser à un rythme annuel de 4 % de 2004 à 2008. La mise en service de nouvelles capacités de production par Norilsk Nickel, le plus important producteur mondial, à partir de 2006, ne devrait pas permettre d'équilibrer le marché. L'offre progresserait de 1,5 million de tonnes sur la période 2004-2008.

> Voir les archives

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°286 - Octobre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play