Publicité

Par la rédaction

en baisse

Nickel

En repli de 25 % depuis fin septembre, le nickel pourrait repartir à la hausse en 2015. Actuellement à 15 085 dollars la tonne, les experts de Macquarie tablent sur une appréciation du métal du diable de 30 % l’année prochaine. Mais déjà début 2014, les analystes pariaient sur un scenario « bullish » pour le nickel, après l’interdiction des exportations de minerai brut indonésien. Ces pronostics ont finalement tourné court. Le nickel a en réalité suivi un parcours en forme de montagnes russes ces derniers mois. La hausse ininterrompue des réserves du LME, probablement abreuvés par des stocks non réglementés sortis de Chine, a de fait décalé les prévisions de pénurie de nickel anticipée par les spéculateurs. Mais désormais, la situation évolue. Par rapport à fin 2013, les stocks de minerai en Chine se sont repliés de pratiquement 20 %. En outre, la plupart des producteurs chinois de « pig iron », un nickel de moindre qualité, travailleraient à perte.

> Voir les archives

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°284 - Juillet - Août 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play