Publicité
La Lettre des Achats - Avril 2019 N°281
Avril 2019

Support

Reportages

EasyKost
L’IA, champion du juste prix

Label A
Un outil de mutualisation en marque blanche

Par Véronique Pierron

EasyKost

L’IA, champion du juste prix

Définir en quelques secondes le prix d’un produit, c’est la promesse d’EasyKost. Ce logiciel fondé sur un algorithme d’intelligence artificielle estime le coût des produits et services en se fondant sur les statistiques des données clients. Destiné au départ aux directions marketing et à la R&D, les directions achats s’en sont emparées.

«EasyKost fait de la modélisation et de l’estimation de coûts grâce à un logiciel de machine learning, capable de s’éduquer tout seul », explique Pierre Rougier, cofondateur et président d’EasyKost. Le logiciel va travailler en apprenant des données fournies par le client pour modifier les corrélations des inducteurs de coûts sur les produits et services que ce client achète ou fabrique. « Au départ, le logiciel n’était pas destiné en particulier aux directions achats car c’est un outil collaboratif utilisé par la R&D ou le marketing, des métiers qui ont besoin de connaître les coûts », rappelle Pierre Rougier. C’est presque naturellement que les achats se sont emparés de cet outil capable de définir à la fois, le coût réel d’un produit ou service mais d’en déterminer aussi le prix d’achat en cinq secondes.

Un gain d’efficacité de 30 à 50 %


Aujourd’hui, une vingtaine d’entreprises utilisent cet outil à l’instar de Valeo, Kingfisher, Honeywell ou encore Hutchinson. Pour cette dernière, l’arrivée de cet outil à la fois dans l’activité chiffrage et achats a changé la donne pour simplifier et alléger le travail des collaborateurs. Jusqu’à l’arrivée d’EasyKost, la branche chiffrage de l’entreprise utilisait deux méthodes pour les estimations. Une méthode analytique qui consiste à reconstituer la structure de coûts d’un fournisseur. La seconde se fondait sur la capitalisation des articles achetés soit de manière mathématique soit à l’aide de catalogues de pièces qui seront chiffrées par analogie. « Aujourd’hui nous sommes devenus des développeurs et nous recevons des constructeurs, un cahier des charges et à nous de leur proposer le meilleur produit au meilleur prix », explique Frédéric Noé, responsable chiffrage/devis activité antivibratoire chez Hutchinson.
« Nous devons être capables de chiffrer et d’orienter les développements produits très rapidement pour obtenir les meilleurs choix techniques et les meilleurs prix », ajoute-t-il. Deux grands services utilisent EasyKost depuis deux ans chez Hutchinson, celui des achats et celui du chiffrage. La branche anti-vibratoire a été précurseur car elle a développé les premiers modèles, en particuliers sur la famille des aluminiums moulés. « Nous avons aujourd’hui, un peu plus de 150 articles en base, précise Frédéric Noé. Bref, un gain d’efficacité de 30 à 50 % a été constaté dans les activités de chiffrages, notamment pour les devis clients ou le développement de nouveaux produits, avec une réduction des délais associés.
Le logiciel ne se contente pas de chiffrer le coût réel d’un produit ou d’en déterminer le prix d’achat, il analyse les incohérences ou écart de prix et identifie des pistes d’économies et d’optimisation technique. EasyKost travaille aussi sur l’ensemble des données clients de manière anonyme, pour donner une cohérence de coûts sur des techniques standards comme les composants électroniques, les injections plastiques, la fonderie, le packaging ou encore les cordons d’alimentation. Aujourd’hui, le logiciel a modélisé près de 200 familles de produits et de service.
Reste deux freins à lever pour aller plus loin, « le premier est lié à l’accès à la data alors que le second est culturel. Nous sommes dans un monde d’ingénieurs très cartésiens pour lesquels il est difficile de passer d’un monde de calcul analytique à un monde d’intelligence artificielle », estime Pierre Rougier.
Portrait

Pierre Rougier
cofondateur et président

Par Véronique Pierron

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°281 - Avril 2019

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play