Publicité
La Lettre des Achats - Septembre 2018 N°274
Septembre 2018

Management

Chroniques

Conduite du changement
Se retrouver

Achats responsables
Les TIH, la face cachée du STPA

Par Yann Le Coz

Achats responsables

Les TIH, la face cachée du STPA

Peu connus des directions achats, les travailleurs indépendants handicapés (TIH) doivent pourtant désormais être intégrés aux achats auprès du STPA.

Je constate aujourd’hui que les entreprises, du moins leurs mission handicap et direction des achats, ne connaissent pas très bien l’offre du STPA et plus particulièrement celle des TIH. Je suis également surpris que les différentes instances et associations qui représentent le STPA (ESAT, EA et TIH) ne se rapprochent pas autant que nous pourrions le souhaiter, permettant ainsi de porter une voix unifiée en faveur du handicap auprès des entreprises et collectivités. Les TIH ont leur association : H’Up Entrepreneurs. Il est recensé deux principales plateformes collaboratives : TIH Business (rattaché à l’association H’Up Entrepreneurs) et Handi-Freelance (rattaché à Talents Handicap). TIH Business garantit notamment aux entreprises la reconnaissance qualité de travailleur handicapé (RQTH) des TIH ainsi que leur statut d’entrepreneur.
Les TIH sont des entrepreneurs ; ils disposent d’une RQTH. Depuis la Loi Macron du 6 août 2015 relative à la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques et son décret d’application du 28 janvier 2016, les factures émises par les TIH sont constitutives d’Unités Bénéficiaires (UB). Pour remplir partiellement leur obligation d’emploi de personnes en situation de handicap, les entreprises sous-traitent (levier achat ou emploi indirect) certaines prestations auprès du STPA, composé des ESAT et des EA, auxquelles nous pouvons ajouter les entreprises de travail temporaire d’insertion (ETTI) pour le levier emploi direct.

Des expertises pointues


Depuis l’application de la loi Macron, l’offre des TIH vient compléter celle du STPA avec de nouveaux métiers & domaines d’expertise : avocat, commissionnaire de transport, spécialistes hardware, réseaux, big data, experts comptables, consultants… Avec ces expertises métier, les TIH se distinguent des ESAT et EA, lesquelles présentent une offre multi métiers – bien que de plus en plus d’EA s’orientent aujourd’hui vers une spécialisation, un seul métier – et ainsi complètent cet écosystème STPA.
L’un des freins que pourraient avancer certains acheteurs pour travailler avec les TIH serait la multiplicité des ouvertures de comptes fournisseurs, en arguant qu’ils visent constamment la réduction du nombre de fournisseurs. Mais la recherche d’une expertise, d’un savoir-faire parfois rare pour répondre à un besoin utilisateur, au développement des achats responsables ou encore des achats d’innovation peuvent justifier une telle stratégie d’achat. Car, en effet, acheter responsable auprès des TIH, permet d’innover en achetant via un écosystème de l’économie sociale et solidaire, de disposer d’un avantage concurrentiel, d’être différenciant pour certains appels d’offres.

Favoriser les regroupements de freelances


Il y a aussi à la disposition des acheteurs, les GIE (Groupement d’intérêt économique) et GME (Groupement momentané d’entreprises) pour certains appels d’offres. Il existe des GIE regroupant plusieurs EA (Groupe B&P, par exemple), tout comme des réseaux regroupant des ESAT et des EA avec une couverture nationale (APF Entreprises, par exemple). Le STPA aurait tout à gagner, ainsi que les entreprises, que des GIE et des GME puissent se créer avec les TIH afin de parfaire encore plus l’offre du STPA ainsi élargie pour mieux répondre aux besoins des entreprises et à leur politique RSE.
En connaissant mieux les TIH et l’offre que proposent les prestataires de l’écosystème du STPA élargi (TIH, ESAT, EA et ETTI), les entreprises disposeraient d’un véritable levier pour développer leurs achats responsables, améliorer leur note extra-financière, leur attractivité, leur marque employeur… Mais aussi d’un moyen de découvrir – peut-être – une nouvelle façon de développer la collaboration fournisseur, véritable levier achat en ligne avec une démarche RSE !

yannlecoz@ylc-conseil.fr 
www.ylc-consultant-achat.fr

Par Yann Le Coz

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°278 - Janvier 2019

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play