Publicité

Par Thierry Parisot

Veolia Environnement

L’e-procurement unifié par l’ERP

Après un intranet achats proposant des fonctionnalités d’e-sourcing, puis une solution d’analyse des dépenses, Veolia Environnement s’attaque à l’e-procurement autour du déploiement de SAP à l’échelle mondiale.

Avec quelque 3 000 sociétés dans 26 pays, ayant chacune ses spécificités en termes de taille et d’historique, dans quatre métiers différents, Veolia Environnement exploite des systèmes d’information encore très hétérogènes. Pour harmoniser les pratiques et favoriser les démarches de mutualisation, un vaste programme de déploiement d’un ERP a donc été lancé. Nom de code : Agora.
Sur les achats, un premier effort de rationalisation avait été mené en 2002, en implantant un intranet accessible à l’ensemble du réseau achats à travers le monde. Avec deux objectifs principaux : d’une part, communiquer et informer, en donnant aux acheteurs et à tous les « utilisateurs achats » (approvisionneurs, prescripteurs) l’information dont ils ont besoin dans une bibliothèque documentaire ; d’autre part, animer et manager le réseau achats, en mettant à disposition des acheteurs les outils utiles au bon déroulement du processus. « Il s’agit notamment de fonctionnalités d’e-sourcing, de mesure de la performance achats et de suivi des fournisseurs », détaille Édouard Dupont-Madinier, directeur des achats groupe.
Depuis quelques mois, toujours aux achats, l’effort de rationalisation touche également le décisionnel. La solution d’analyse des dépenses de BravoSolution est en cours de déploiement. Dès la fin de l’année, elle permettra de couvrir 70 % des dépenses du groupe et de les consolider en France, en Grande-Bretagne, en Allemagne et aux États-Unis.
Mais l’un des principaux chantiers des achats s’inscrit dans le programme Agora, impliquant aussi les fonctions finance et comptabilité. À l’étude pendant près d’un an, l’implantation d’un ERP mondial et le choix de SAP ont reçu le feu vert du comité exécutif fin 2007. L’année 2008 a été consacrée à la constitution de l’équipe projet, puis aux premiers développements et paramétrages. L’heure est aujourd’hui aux déploiements, par étapes.
Pour les achats, l’e-procurement (référentiels achats, flux d’approvisionnement, stocks, comptabilité fournisseurs) constitue la priorité, afin de renforcer au plus vite les processus existants. « En complément des modules composant le socle (ECC, MDM), les fonctionnalités couvertes par la brique applicative SRM de SAP ont paru répondre à nos besoins, explique Édouard Dupont-Madinier.

Renforcer au plus vite l’e-procurement

« Mais le déploiement doit être accompagné par la mise en place de l’organisation achats-approvisionnements compatible avec les futurs outils, en identifiant et en professionalisant les approvisionneurs ». Mais aussi en appliquant la politique achats aux différents niveaux de l’organisation, national et régional (recentrage vers des contrats-cadres, recours aux catalogues existants, etc.). Dans ce sens, un plan de conduite du changement a été lancé avec des formations en e-learning.
Une fois le système d’e-procurement stabilisé, le remplacement des outils d’e-sourcing et d’analyse des dépenses par des briques de SAP pourra être envisagé. Mais rien n’est décidé. « SAP, comme les autres éditeurs d’ERP, a encore des efforts à faire pour progresser, en particulier sur le module d’e-sourcing », explique Édouard Dupont-Madinier. Et l’intranet achats répond aujourd’hui parfaitement aux attentes des 3 700 inscrits, tout en continuant à s’enrichir de fonctionnalités : espace dédié au développement durable, accès à l’outil de consolidation des dépenses, etc.
« Ensuite, parce que les solutions décisionnelles de BravoSolution nous apportent la flexibilité et la performance que nous recherchons », poursuit le directeur des achats. Il faut enfin tenir compte des outils en cours de mise en place dans la sphère achats. Outre la montée en puissance de la dématérialisation des factures, Veolia Environnement mène actuellement une étude sur le déploiement de cartes d’achat.


Portrait

Édouard Dupont-Madinier (54 ans, maîtrise de gestion Dauphine, MBA Insead) est directeur des achats groupe de Veolia Environnement depuis 2007. Il a occupé des fonctions de direction générale dans les opérations pour le groupe Veolia en France, en Grande-Bretagne et aux États-Unis.



En chiffres

Veolia Environnement
Eau, propreté, énergie et transport
Chiffre d’affaires 2007 : 32,6 milliards d’euros
Effectif : 300 000 personnes
Montant des achats : 14 milliards d’euros
Effectif achats : environ 200 personnes

Par Thierry Parisot

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°284 - Juillet - Août 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play