Publicité

Par la rédaction

La politique environnementale chinoise entraîne des risques de pénurie

La politique environnementale chinoise entraîne des risques de pénurie
Plusieurs directeurs des achats interrogés ont pointé des risques de rupture d’approvisionnement pour certaines matières premières produites en Chine. En cause : une politique environnementale qui se durcit et qui impose de plus en plus de contraintes aux industriels. « Le gouvernement chinois mène des programmes d’optimisation des usines dans le pays pour lutter contre la pollution qui peuvent impacter certains fournisseurs, voire mener à des fermetures de sites chez certains », prévient Jean-Louis Collange.
Des risques également identifiés par Wabtec, pour l’achat de pièces mécaniques de fonderie. « Nous percevons des risques en Chine car le gouvernement a mis en place des mesures en faveur de l’environnement qui conduit à la fermeture des usines proches des grands centres urbains comme Shanghai et Pékin et des zones côtières. Certains de nos fournisseurs qui possèdent des fonderies dans le pays pourraient être impactés », explique François Gambier. Pour faire face à ce risque, le groupe a commencé à sourcer de nouveaux fournisseurs en Inde. Wabtec a d’ailleurs ouvert un bureau d’achat à Bangalore en début d’années, composé de six personnes. « Ce marché présente une opportunité notamment pour nos achats dans le domaine de l’usinage, de la fonderie et de la forge, et nous souhaitons augmenter notre volume d’achat dans cette zone », explique François Gambier.

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°281 - Avril 2019

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play