Publicité
La Lettre des Achats - Avril 2019 N°281
Avril 2019

Éditorial

Jongler

Par François-Charles Rebeix

Jongler

Il faut retenir cette phrase pour l’Histoire : « Si vous avez compris le Brexit, c’est qu’on vous l’a mal expliqué ! ». Maintenant, advienne que pourra ! La Grande marche du président chinois en Europe venu promouvoir ses nouvelles routes de la Soie (One belt, one road) met l’accent sur nos contradictions. Renforcer l’Europe et ne pas la laisser se fracturer soit, mais assurer aussi son développement avec l’Asie. Vendre 300 Airbus à la Chine mais enregistrer au même moment le transfert dans ce pays de la fabrication des Smart, jusque-là produites à Hambach en Moselle. Le principal actionnaire de Daimler s’appelle Geely, le constructeur chinois déjà propriétaire de Volvo. Développer la voiture électrique pour la bonne santé (respiratoire) de nos villes mais anticiper aussi la mutation des sous-traitants de l’automobile. Des emplois sont menacés dans cette filière du moteur thermique : en gros, 45 000 postes sur 300 000 en Allemagne. Probablement 15 à 20 000 en France.

Ce sont les fameuses injonctions contradictoires. Popularisée par l’Obsar, la formule a marqué lors du dernier Forum des Achats Responsables. Les Achats seront-ils au premier rang de ces nouvelles aventures à la fois sociétales et industrielles ? Au-delà des intentions, les exemples manquent, que ce soit dans l’industriel ou le tertiaire. Pourtant, il n’y a pas un jour sans qu’une annonce n’ait un impact achat. Comme celle passée quasiment inaperçue lors du dernier salon automobile de Genève quand le groupe Volkswagen a proposé à ses homologues de mettre à leur disposition sa plateforme modulaire électrique (MEB). Autrement dit, développer un standard et donc réduire les coûts avec des économies d’échelle. En attendant, la standardisation, c’est aussi le sujet de notre dossier Management. Ou comment simplifier les relations avec les fournisseurs. Les aider à satisfaire à toutes les procédures déclaratives mais aussi à partager le plus possible celles-ci avec d’autres donneurs d’ordres. Des outils peuvent y aider (E-Attestations, Ecovadis, etc.) mais ce n’est pas l’essentiel. Il faut surtout renforcer les échanges avec les fournisseurs. Exiger des informations d’eux, c’est logique. En donner en retour, c’est responsable…
Vous aimez Amazon Business (voir la LDA 269 – mars 2018) ? Un an déjà que, le site pro du leader du e-commerce (qui vient aussi de refuser de signer la charte des PME au contraire de ses rivaux) apparaît partout. Comme à la dernière Matinale Digitale des Achats organisée par le CNA, en ouverture, pour expliquer aux 500 participants qu’il était enfin là pour simplifier la vie des achats, leur donner des informations et accessoirement de bonnes conditions auprès de nombreux fournisseurs. Tête des éditeurs de SI-achats présents qui finançaient eux aussi la rencontre… Et bien Amazon ne restera pas seul : nous proposons ici pour la première fois un comparatif des meilleures solutions de marketplaces. Ces nouveaux entrants vont-ils réussir à disrupter tous ces marchés ? Merci à François Duranton, fondateur du cabinet ZeTrace et spécialiste du secteur, pour nous avoir aidés à vous proposer cette avant-première ! A suivre !

Par François-Charles Rebeix

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°284 - Juillet - Août 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play