Publicité

Par la rédaction

en baisse

Fer

Après sept ans de hausse ininterrompue, dont un bond de 85 % en 2008, les négociations annuelles sur les tarifs 2009 du minerai de fer sont tendues. Malgré le repli des prix de l’acier, les groupes miniers n’excluraient pas une nouvelle rallonge de 5 %, estimant que le point bas du marché a déjà été atteint. Plus raisonnablement, BHP et Rio Tinto pourraient accepter de s’aligner sur les prix spots, c’est-à-dire pour une livraison immédiate, qui sont à environ 80 dollars la tonne, soit 10 à 15 % inférieurs aux prix négociés en 2008. Mais les sidérurgistes chinois visent une réduction de 40 % à 50 %. Au final, certains experts tablent sur un recul d’environ 30 %, ce qui serait la plus forte baisse depuis 1981. Les groupes chinois profitent en tout cas de la crise pour faire leurs emplettes. Chinalco, grand producteur chinois d’aluminium, vient d’investir 19,5 milliards de dollars pour acquérir 18 % du capital de Rio Tinto.

> Voir les archives

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°284 - Juillet - Août 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play