Publicité

Par la rédaction

Energies et matières premières : piloter des acheteurs et des commerciaux

Au sein du groupe cimentier Vicat (2,29 milliards d’euros de chiffre d’affaires 2013, 1,48 milliard d’euros d’achats, 7 700 personnes), Pierre Bonnet prend d’abord en charge les investissements en 2006, à la suite d’un parcours achats dans l’ingénierie pour la sidérurgie. Un an plus tard, les achats d’énergies fossiles lui sont confiés, puis les achats de combustibles de substitution deux ans après. En 2010, il est nommé directeur des achats, directeur énergies et matières premières. Pour l’achat de combustibles, charbon et coke de pétrole, il développe plus une démarche de trading qu’une politique achats, car la mise en concurrence et la négociation s’effacent devant le suivi et l’anticipation des cours. Comme ses concurrents, Vicat a réduit son exposition aux énergies fossiles par le recours aux combustibles de substitution, qui constituent des marchés de proximité : encombrants de déchetteries publiques ou déchets industriels (bois, plastiques ou déchets du bâtiment par exemple). En 2015, ils représenteront la moitié de l’énergie consommée par le groupe en France. A l’échelle mondiale, l’objectif consiste également à atteindre cette proportion à l’horizon 2020.
Certains combustibles de substitution, comme le bois ou les farines animales, s’achètent. Pour d’autres, en particulier certains déchets dangereux, le producteur de ciment, béton et granulats vend une prestation d’élimination (à très hautes températures), qui génère des revenus. Pierre Bonnet manage donc à la fois des commerciaux et des acheteurs, soit une vingtaine de personnes en France, une cinquantaine à travers le groupe. « D’un point de vue personnel, il est satisfaisant de couvrir ces différentes responsabilités, car cela offre une vision globale des process de production et des problématiques de cash cost. Mais, à terme, les deux fonctions pourraient de nouveau être séparées, car les logiques commerciales associées à l’énergie et les stratégies achats associées au fonctionnement des sites de production sont totalement différentes », estime Pierre Bonnet.


Portrait


Pierre Bonnet

Directeur des achats, énergies et matières premières, Vicat

« Ces différentes responsabilités offrent une vision globale des process de production et des problématiques de cash cost. »

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°285 - Septembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play