Publicité

Par la rédaction

Schneider Electric

Deux fois moins de fournisseurs en 2011

Le groupe veut consolider sa structure en engageant un plan d’économies, baptisé One. Il rapportera 1,4 milliard d’euros, dont 600 à 800 millions sur la chaîne d’approvisionnement.

De 20 000 à l’heure actuelle, les fournisseurs doivent passer à 10 000 d’ici à 2011. Et le nombre de références produits – 800 000 aujourd’hui – sera lui aussi réduit de moitié, pendant que le nombre de marques actives passera de 120 à 10. Schneider, qui a réalisé 17,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2007 et 1,58 milliard d’euros de résultat net, entend sécuriser sa rentabilité pour les trois années à venir, après avoir renforcé ses parts de marché, via plusieurs opérations de croissance externe.
L’un des axes de développement du groupe, allant dans le sens d’une plus grande profitabilité, est son orientation vers les pays émergents, d’où proviennent actuellement 48 % de ses 9,2 milliards d’euros d’achats, pour 32 % de son chiffre d’affaires. En plus des 600 à 800 millions d’euros d’économies attendues d’une simplification des achats et de la logistique, des gains structurels sont programmés sur l’emploi dans les fonctions supports. À ce stade du plan, les achats ne sont pas encore concernés. Dans le détail, la finance et les RH sont touchées à hauteur de 140 millions d’euros, le marketing pour 130 millions et la force de vente pour 210 millions. Toutefois, dans ce chapitre du programme One, l’origine d’un volet de 120 millions d’euros d’économies n’a pas encore été précisée.

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°287 - Novembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play