Publicité
La Lettre des Achats - Février 2005 N°125
Février 2005

Management

Dossier

Développement durable : des achats éco-compatibles ?

Les articles

Développement durable : des achats éco-compatibles ?

Normes environnementales et écolabels
L'essor des notations

Union européenne
L'industrie passe au vert

France
Des contraintes environnementales pour les entreprises

Développement social
Vers des achats plus éthiques

Mairie d'Angers
Des achats éco-responsables

International
L'âge d'or de l'environnement

La CDAF à l'étude
Un référentiel pour le développement durable

Déchets industriels
Les trois catégories

Traitement des déchets
Un marché en forte progression

Dématérialisation : pourquoi la facture électronique doit intéresser les achats

Facture
Au coeur de la relation commerciale

Europe
Les barrières légales sont tombées

EDI
Une alternative pour le zéro papier

GE Factorance
A l'avant-poste de la dématérialisation

Témoignages

Zeev Flath Consultant associé, 2C Management
« La maîtrise des risques n'a pas de prix »

Jacques Barrailler Directeur des achats groupe, Alcan
« Intégrer l'environnement dès la conception du produit »

Frédéric André Responsable des achats et de l'environnement, Delipapier
« Une majorité de nos fournisseurs est certifiée ISO 14001 »

Vincent Roubertie Chef du département achats, Cogema Logistics
« Nous mettons en place une cartographie des risques »

Jean-Michel Coulon Directeur des achats, Michelin
« Protéger l'industrie de la gomme naturelle »

Frédéric Baverez Directeur réduction des coûts et achats, Suez
« Prendre en compte le coût total d'usage des produits »

Dirk Boon Coordinateur environnement, Volvo 3P et Jean-Marc Lanne Secrétaire général des achats, Volvo 3P
« Anticiper en permanence la législation environnementale »

Ludo Graulus IT manager, VCST Belgique
« Des factures dématérialisées à l'échelle européenne »

Philippe Vandel Directeur des ventes e-services, Guilbert – Office Dépôt
« La dématérialisation fiscale est un gain pour nos clients »

Florent Boyeldieu Responsable des achats, MTK
« Plusieurs clients nous demandent la dématérialisation en EDI »

Dématérialisation : pourquoi la facture électronique doit intéresser les achats

Points-clés

Dématérialisation
Les dix points-clés

Interviews

Jean-Paul Laude - Secrétaire général des achats, Crédit Lyonnais
« L'intégration de nouveaux fournisseurs est facilitée »

Alexandre Scheer - Responsable du contrôle de gestion et des SI achats groupe, Galeries Lafayette
« 60 millions d’euros d’achats sont dématérialisés »

Jean-René Laplace - Responsable du département e-business, Total
« Nous avons dû prolonger la phase pilote »

Par la rédaction

Mairie d'Angers

Des achats éco-responsables

La ville d'Angers a défini un agenda 21, c'est-à-dire un programme où elle promeut le développement durable. Dans ce cadre, elle met en œuvre depuis deux ans des achats éco-responsables, éthiques et équitables. Une mutation rendue possible par la réforme du Code des marchés de 2001, intégrant le critère environnemental dans les appels d'offres. Dès lors, les collectivités publiques peuvent concilier achats et respect de l'environnement.

La ville d’Angers essaie de s’assurer que ses achats respectent l’environnement, les conditions légales de fabrication et les droit de l’Homme. Elle veut aussi promouvoir des achats équitables qui visent à la juste rétribution des producteurs. Cependant, il est rare aujourd’hui qu’un produit réponde à tous ces critères. De plus, le contexte légal imposé aux collectivités vient à peine de s’élargir, avec l’introduction très récente du critère environnemental dans le Code des marchés publics.
Muriel Richez, responsable des achats de la mairie d’Angers, détaille la construction de cette nouvelle politique d’achat : « Pour atteindre son objectif, la ville a établi une stratégie visant l’exploitation de toutes les opportunités juridiques : prise en compte des clauses environnementale et des critères sociaux existants dans les marchés, application de la notion de mieux-disant, mise en place de la démarche de progrès menant  à une évolution de l’offre dans le cours de l’exécution d’un marché. Parallèlement, des techniques d’achat sont élaborées, assurant la maîtrise de l’approvisionnement et de  l’aspect financier : recensement des besoins, centralisation des commandes, adéquation quantitative entre le besoin et l’approvisionnement, suivi et contrôle informatisé des consommations, étude du coût global des produits ».
Avec ces mesures, des achats plus coûteux, mais sans augmentation des dépenses, ont été réalisés dès cette année ; la démarche, économiquement viable, a été pérennisée. En outre, pour atteindre ces objectifs, un partenariat fort a été instauré avec les fournisseurs dont l’implication est primordiale. Ce qui ne va pas sans obstacles : « Bien qu’ayant clairement affiché sa détermination, la ville est consciente des obstacles  rencontrés par une entreprise pour remonter ses propres filières d’approvisionnement. Il est de même difficile de répondre à une demande émergente, sur un marché insuffisamment développé, en préservant son équilibre financier et commercial », énonce Muriel Richez.

Une politique d’achat redéfinie

Pourtant, le service achats progresse peu à peu. Des groupes de travail transversaux, impliquant les utilisateurs, ont été formés avec différents services pour définir les axes qui concerneraient en priorité les achats éco-responsables : textile, papier, bois, produits d’entretien, objets logotisés, fournitures administratives et scolaires, peintures et mobilier.
Muriel Richez relate la première expérience : « Pour équiper l’ensemble de nos agents, nous avons réalisé un "achat test" de tee-shirts bio-équitables, fabriqués en Inde avec du coton issu de l’agriculture biologique et teints sans métaux lourds. Nous travaillons en collaboration avec une société française qui rétribue justement ses producteurs, leur permettant ainsi de mener leurs propres actions de développement social et économique ». De même, des distributeurs de café équitable ont été installés à l’hôtel de ville et cette action sera étendue à l’ensemble des structures. Le papier recyclé va faire son apparition dans l’ensemble des services administratifs cette année. Une clause environnementale a été intégrée dans le marché de nettoyage de l’hôtel de ville. Le futur marché des produits d’entretien tiendra compte, le plus possible, de l’aspect environnemental et introduira une démarche de progrès. Les clauses éco-responsables ont été intégrées et continueront à l’être dans nombre de marchés de toute taille et de toute nature.

Des achats verts

Enfin, à l’instar d’autres régions (Nord-Pas de Calais, Île de France, Rhône-Alpes), la ville d’Angers a lancé en novembre dernier le réseau Grand Ouest des achats éco-  responsables. Il vise à fédérer les actions des collectivités, en partageant les compétences, en accroissant le niveau de culture et de technicité sur le sujet. Y participent notamment des partenaires extérieurs comme l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), Cités Unies France (fédération de collectivités territoriales engagées dans  la coopération internationale) et les ÉCO Maires (élus voulant inscrire l’environnement dans leurs préoccupations). Ces organismes cherchent à structurer une demande économique suffisamment importante pour tenter, à terme, d’infléchir l’offre.

Portrait
Muriel Richez 41 ans, droit) a travaillé à l'agence de valorisation économique de l'agglomération d'Évry, puis au service des finances de la CAN d'Évry (gestion de trésorerie), avant d'être nommée responsable des achats de la ville d'Angers.
En chiffres
Angers
156 000 habitants
Budget 2004 : 242,57 millions d'euros
Effectif : 2 874 agents
Budget du service achats : 800 000 euros consacrés aux fournitures administratives, produits d'entretien, pharmacie, vêtements de travail, équipements de protection individuelle. Nombre d'achats spécifiques sont réalisés par d'autres directions et s'inscrivent dans la même démarche, menée en collaboration avec le service de la commande publique (marchés et achats) et la cellule développement durable.

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°286 - Octobre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play