Publicité

Par la rédaction

Contrats et innovation : libérer les énergies

Les contrats de co-innovation client fournisseur constituent un exercice de formalisation par lequel les deux parties fixent un cap et un cadre, dans lequel les énergies pourront se libérer. C’est aussi un outil indispensable pour sécuriser des sujets où l’incertitude est la règle. un projet peut échouer pour des raisons techniques ou d’ordre relationnel. Si dans le premier cas les achats ne seront par forcément à blâmer, dans le second, en revanche, leur responsabilité est engagée. En fonction des enjeux et du niveau de relation des deux partenaires au démarrage du projet, ces accords prendront différentes formes : lettre d’intention, accord de confidentialité, contrat de partenariat, voire rapprochement capitalistique. Ils peuvent également afficher des contenus variables : cahier des charges, planning, partage des coûts, de la propriété intellectuelle, répartition des responsabilités, des investissements, des ressources impliquées, conditions de sorties. Mais attention à ne pas étouffer le projet en le cadrant de trop prêt. Les accords-cadres, sans doute plus courants, n’en nécessitent pas moins d’attention si l’on veut qu’ils tiennent leurs promesses. Pour libérer l’énergie du contrat-cadre, il faut savoir le faire vivre tout au long de son application, ce qui ne peut se faire sans un dialogue régulier entre utilisateurs et fournisseurs.

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°288 - Décembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play