Publicité
La Lettre des Achats - Janvier 2015 N°234
Janvier 2015

Marchés

Enquête

Acheter en mode marché

Énergie : acheter en mode marché

Témoignage

Fabrice Cambres - Manager achats utilities pour l’Europe continentale - GlaxoSmithKline
« Le gaz à l’international, l’électricité en national »

Eau de Paris
Avancer groupés

La Poste
Orchestrer la transition

Par la rédaction

Eau de Paris

Avancer groupés

C’est bien la disparition imminentes des tarifs réglementés qui a amené les achats de l’opérateur public à s’intéresser à l’énergie en 2013. « En électricité, l’échéance de la fin 2015 concernait un tiers des 250 contrats, mais l’essentiel des 112 GWh consommés. Le terme était encore plus proche en gaz, sans parler des quelques contrats en offre de marché à renouveler mi-2014. Avec un enjeu respectif de 9 millions et 300 000 euros, c’est un des premiers postes liés à l’exploitation, avec les produits chimiques », indique Laurent Dutertre, le directeur des achats d’eau de Paris.
Plutôt que de faire cavalier seul, différents groupements ont été envisagés au second semestre 2013. Dont ceux menés par la ville de Paris ou le Service interdépartemental de l’assainissement. Des questions de calendrier et d’intérêts réciproques ont conduit au choix du Syndicat intercommunal de la périphérie de Paris pour l’électricité et les réseaux de communication (Sipperec) et du Syndicat intercommunal pour le gaz et l’electricité en Île-de-France (Sigeif). Deux entités centenaires et aujourd’hui à la manœuvre pour des appels d’offres pouvant agréger une centaine de collectivités locales et d’acteurs publics, sinon plus.
« Un enjeu-clé du volet électrique portait sur la collecte des données de consommation de chaque site. Nous en avions une bonne partie, via un service jusque-là facturé par EDF, mais la force de frappe du Sipperec a permis d’obtenir rapidement le complément d’ERDF, y compris pour les sites en tarif Jaune, juste profilés. Cela nous laisse escompter d’obtenir de bons niveaux de service des fournisseurs qui seront sélectionnés, sachant que c’est un point jugé important par nos clients internes », poursuit Laurent Dutertre. Des accords-cadres sont en passe d’être signés, avant de négocier les marchés subséquents courant 2015.
En gaz, les logiques de groupement et de volume vont plus classiquement de pair, et les quelques centaines de milliers d’euros d’Eau de Paris participent d’une opération cumulant 660 GWh pour le compte de 155 acheteurs publics et privés franciliens. Les marchés attribués début novembre pour 28 millions d’euros débutaient au 1er janvier 2015 et assurent des gains de 21 à 23 % par rapport aux tarifs, selon les lots.


En chiffres
Eau de Paris
Traitement et distribution d’eau
Chiffre d’affaires : 200 M d’€
Effectif : 930 personnes
Montant des achats (hors travaux) : 38 M d’€
Achats d’énergie : plus de 9 M d’€
Effectif achats et marchés : 15 personnes

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°285 - Septembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play