Publicité

Par la rédaction

Électricité

Augmentation généralisée des tarifs

Le coût de l’électricité s’est accru cette année, aux États-Unis, au Canada, en Europe et en Afrique du Sud. Une exception : la France qui conserve une situation stable. Tels sont les principaux constats de l’étude internationale sur les prix de l’électricité, réalisée par NUS Consulting Group, observatoire international des coûts énergétiques.
Cette hausse s’est généralisée puisqu’en 2003-2004, elle ne concernait que neuf pays sur les quatorze retenus, contre treize pays sur quatorze en 2004-2005. En Europe, la déréglementation des marchés coïncide avec l’élévation des prix. Le Royaume-Uni est le pays de cette zone qui a connu la plus forte augmentation (24,2 %), sans doute à cause de l’envolée des prix du pétrole et du gaz et de l’hiver rigoureux. L’Italie reste le pays le plus cher, avec une croissance des prix de 6,8 % par rapport à l’année dernière. Aux États-Unis et au Canada, les hausses sont plus modérées. Toutefois, les prix devraient s’élever au Canada, le gouvernement cherchant à faire correspondre ses tarifs énergétiques aux conditions du marché. De plus, les centrales thermiques au charbon vont probablement cesser leur activité en Ontario d’ici à 2007, entraînant un resserrement du marché. Aux États-Unis, les coûts ont déjà augmenté de 5 % – une tendance qui devrait aller en s’accentuant. Et les freins mis par de nombreux États à la libéralisation rend la situation encore plus floue. En Afrique du Sud, les coûts sont restés les plus bas.
La France fait figure d’exception dans ce tableau international, avec une stagnation des prix cette année. Malgré l’ouverture du marché à la concurrence un an auparavant, la plupart des sociétés clientes n’ont pas choisi le marché déréglementé. Les raisons seraient les suivantes : l’incertitude sur l’avenir de ce marché, son prix relativement élevé, la fidélité au fournisseur titulaire EDF, l’absence d’incitation à adopter la tarification déréglementée et la crainte de la non- fiabilité de l’approvisionnement. À noter cependant qu’une élévation des prix réglementés est à prévoir. La France ne devrait pas tarder à rejoindre le mouvement...

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°286 - Octobre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play