Publicité

Par la rédaction

Assurances : couvrir tous les risques de l’entreprise

Dès son arrivée au sein du groupe Altrad (710 millions d’euros de chiffre d’affaires 2013, 5 300 personnes), début 2012, Antoine Michelet est nommé directeur des achats et des assurances du fabricant et loueur de matériel pour le BTP et l’industrie (525 millions d’euros d’achats, 62 personnes, dont quatre en central). Auparavant consultant, puis patron des achats du groupe Idex, il n’avait que peu d’expérience en matière d’assurances, seulement quelques négociations et une coopération avec le risk manager du prestataire de services énergétiques. Avant sa prise de poste, la responsable achats et le directeur des ressources humaines suivaient les dossiers, il n’y avait pas de directeur des assurances.
« Le président, Mohed Altrad, m’a confié la mission de réduire à la fois les cotisations et les sinistres, de construire une véritable gestion globale des risques. Il recherchait moins une expertise assurantielle que la compétence achats à vendre une idée, à convaincre les filiales de l’opportunité de mener une démarche commune », se souvient Antoine Michelet, qui a quitté son poste l’été dernier pour développer un projet personnel.
Celui-ci a d’abord fait réaliser un audit des principales filiales du groupe par un courtier d’assurances. Les résultats ont montré que l’entreprise et ses douze usines étaient mal couvertes. Il existait un écart entre la perception et la réalité du besoin, notamment en raison de la forte croissance de certaines entités. La valeur de certains stocks était par exemple largement sous-estimée. Le manque de négociation commune entre filiales laissait également entrevoir un sérieux potentiel d’économies. Antoine Michelet, qui consacrait 40 % de son temps aux assurances, 60 % aux achats, a alors signé des contrats chapeau par branches d’assurances (responsabilité civile, dommage aux biens, automobile, personnes…), couvrant « tout risque à l’exclusion de… », au lieu de préciser les dangers comme par le passé. Il a également assuré le groupe contre les éventuelles pertes d’exploitation liées aux ventes de composants intra-filiales. Avant de quitter Altrad, il avait entamé une seconde phase en renforçant l’évaluation et la prévention des risques internes, notamment sociaux.


Portrait

Antoine Michelet
Ex directeur des achats et des assurances, Altrad

« Le président, Mohed Altrad, m’a confié la mission de réduire à la fois les cotisations et les sinistres, de construire une véritable gestion globale des risques »

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°285 - Septembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play