Publicité
La Lettre des Achats - Janvier 2005 N°124
Janvier 2005

Management

Témoignages

Rémi Oudot Responsable des achats, EM Technologies
« Éviter les doubles stocks et réduire le panel de fournisseurs »

Par la rédaction

Rémi Oudot Responsable des achats, EM Technologies

« Éviter les doubles stocks et réduire le panel de fournisseurs »

« Le service achats se penche sur le portefeuille de la maintenance depuis un mois. Nous avons dépêché un acheteur pilote pour diriger la réflexion d'un groupe de travail en vue de croiser les expériences des différents sites. Pour l'instant, les achats sont répertoriés par fournisseur, mais nous ne trouvons pas cela satisfaisant. Nous avons besoin d'une matrice croisée par fournisseur et produit, car nous avons plusieurs fournisseurs pour un même produit. Nous atteignons le chiffre extravagant de 256 fournisseurs, en grande partie des distributeurs de matériels divers. Nous voulons réduire ce chiffre. Dans l'avenir, nous pourrions envisager des contrats à l'échelle du groupe.
Nous achetons à 80 % des pièces détachées comme des automatismes, des produits de sécurité comme des ponts roulants. Le reste est constitué de consommables et de quelques prestations de chaudronnerie. EM Technologies préfère conserver ses propres équipes de maintenance et l'externalisation n'est pas une option. Seul l'achat de machines de mesure inclut des achats de maintenance pour une période donnée. Pour l'instant, le plus gros de notre travail porte sur la standardisation des produits. Nous misons sur des réductions des coûts de maintenance de 20 %.
Nous exigeons de nos fournisseurs qu'ils aient les pièces détachées dans la marque demandée. Pour les pièces d'automate par exemple, nous avons imposé Siemens. Ce n'est pas toujours chose aisée dans la mesure où nos fournisseurs sont souvent des acteurs locaux. Dans nos contrats pour les pièces, et principalement pour les pièces à rotation rapide, nous incluons des clauses qui imposent à nos fournisseurs d'avoir une pièce toujours à disposition. Nous voulons ainsi éviter les doubles stocks. Nous demandons aussi qu'ils la fournissent en temps voulu.
Les achats de maintenance ne sont pas stratégiques. Nous essayons donc de laisser l'utilisateur le plus libre possible. Selon un montant que nous jugeons raisonnable, l'utilisateur reste autonome et passe ses commandes directement. Il choisit son fournisseur dans une liste qui lui est imposée, préparée par les achats. Au-delà, l'achat nécessite une validation de la part de nos services ».

PORTRAIT
Rémi Oudot a travaillé plusieurs années dans la mécanique chez Tivoli, avant de rejoindre EM Technologies il y a trois ans où il est responsable des achats au siège de Scionzier.
EN CHIFFRES
EM Technologies
Ceintures de sécurité, airbags, régulateurs de pression pour moteurs turbo, colonnes de direction et pièces pour l'industrie électrique
Chiffres d'affaires 2004 : 124 millions d'euros  Effectif : 1 000 personnes
Montant des achats : 80 millions d'euros Effectif achats : 10 personnes

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°287 - Novembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play