Publicité
La Lettre des Achats - Février 2005 N°125
Février 2005

Management

Dossier

Développement durable : des achats éco-compatibles ?

Les articles

Développement durable : des achats éco-compatibles ?

Normes environnementales et écolabels
L'essor des notations

Union européenne
L'industrie passe au vert

France
Des contraintes environnementales pour les entreprises

Développement social
Vers des achats plus éthiques

Mairie d'Angers
Des achats éco-responsables

International
L'âge d'or de l'environnement

La CDAF à l'étude
Un référentiel pour le développement durable

Déchets industriels
Les trois catégories

Traitement des déchets
Un marché en forte progression

Dématérialisation : pourquoi la facture électronique doit intéresser les achats

Facture
Au coeur de la relation commerciale

Europe
Les barrières légales sont tombées

EDI
Une alternative pour le zéro papier

GE Factorance
A l'avant-poste de la dématérialisation

Témoignages

Zeev Flath Consultant associé, 2C Management
« La maîtrise des risques n'a pas de prix »

Jacques Barrailler Directeur des achats groupe, Alcan
« Intégrer l'environnement dès la conception du produit »

Frédéric André Responsable des achats et de l'environnement, Delipapier
« Une majorité de nos fournisseurs est certifiée ISO 14001 »

Vincent Roubertie Chef du département achats, Cogema Logistics
« Nous mettons en place une cartographie des risques »

Jean-Michel Coulon Directeur des achats, Michelin
« Protéger l'industrie de la gomme naturelle »

Frédéric Baverez Directeur réduction des coûts et achats, Suez
« Prendre en compte le coût total d'usage des produits »

Dirk Boon Coordinateur environnement, Volvo 3P et Jean-Marc Lanne Secrétaire général des achats, Volvo 3P
« Anticiper en permanence la législation environnementale »

Ludo Graulus IT manager, VCST Belgique
« Des factures dématérialisées à l'échelle européenne »

Philippe Vandel Directeur des ventes e-services, Guilbert – Office Dépôt
« La dématérialisation fiscale est un gain pour nos clients »

Florent Boyeldieu Responsable des achats, MTK
« Plusieurs clients nous demandent la dématérialisation en EDI »

Dématérialisation : pourquoi la facture électronique doit intéresser les achats

Points-clés

Dématérialisation
Les dix points-clés

Interviews

Jean-Paul Laude - Secrétaire général des achats, Crédit Lyonnais
« L'intégration de nouveaux fournisseurs est facilitée »

Alexandre Scheer - Responsable du contrôle de gestion et des SI achats groupe, Galeries Lafayette
« 60 millions d’euros d’achats sont dématérialisés »

Jean-René Laplace - Responsable du département e-business, Total
« Nous avons dû prolonger la phase pilote »

Par la rédaction

Frédéric André Responsable des achats et de l'environnement, Delipapier

« Une majorité de nos fournisseurs est certifiée ISO 14001 »

« Notre objectif est d'être certifié ISO 14001 fin 2005. Nous voulons donner une image d'entreprise non  polluante, même si le respect de l'environnement a un coût. Nous avons une politique de tri des déchets et de retraitement des eaux sales dans notre station d'épuration. Nous avons élaboré un rapport de développement durable qui sera finalisé dans le manuel ISO 14001. Nous devons déjà rendre compte de nos actions à la Drire via la préfecture sur nos émissions de CO2 et le traitement de nos déchets.
Nous produisons à usage domestique. Nous achetons donc des encres à eau, des colles alimentaires qui ne sont pas nocives pour l'environnement, des produits de pure cellulose issus directement de l'industrie du bois et qui n'ont pas subi de traitement ou de pollution. Nous n'achetons pas de produits recyclés. Nous utilisons des colorants non pigmentaires. Nous analysons les fiches techniques de ces produits et nous effectuons des contrôles réguliers – une obligation due à notre certification ISO 9001.
Nous n'avons pas encore de clauses environnementales et sociales dans nos cahiers des charges ou de règles environnementales strictes avec nos fournisseurs, bien qu'une majorité d'entre eux soit certifiée ISO 14001. Nous allons leur demander de signer une charte avec nous pour qu'ils respectent les règles environnementales et de sécurité mises en place via  ISO 14001 Delipapier.
Tous les fournisseurs concernés par la criticité des matières premières comme les matières plastiques, l'encre ou la colle, sont audités une fois par an (ISO 9001). Nous vérifions qu'ils respectent le tri des déchets. Nous pouvons leur faire des remarques sur la sécurité de leur personnel (nécessité de protection auditive par rapport à la pollution sonore,  protection individuelle des opérateurs). Ils doivent alors mener des plans d'actions correctives. Pour certains fournisseurs de pièces très spécifiques et donc assez rares sur le marché, il est difficile de mettre en vigueur des critères de développement durable.  À terme, nous avons l'objectif de soumettre des questionnaires à nos fournisseurs et de faire une étude de leur respect de l'environnement ».

Portrait
Frédéric André (36 ans, docteur en chimie organique) est responsable des achats et de l'environnement chez Delipapier. Après avoir enseigné, il a travaillé dans l'industrie pharmaceutique.
En chiffres
Delipapier
Groupe italien de fabrication de papier
Chiffre d'affaires : 100 millions d'euros
Effectif : 430 personnes
Montant des achats : 50 millions d'euros (matières premières, transport, services de maintenance, prestations de services, déplacements et séjours. La cellulose dépend de la maison-mère italienne)
Effectif achats : 3 personnes

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°286 - Octobre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play