Publicité
La Lettre des Achats - Janvier 2005 N°124
Janvier 2005

Management

Dossier

Matières premières : la hausse, prétexte aux délocalisations

Les articles

Matières premières : la hausse, prétexte aux délocalisations

PME : les achats  adaptent les recettes des grands

Acheteur en PME
Le parcours du combattant

Pacte PME
Les grands comptes s'ouvrent aux PME

Soermel Laser
L’union fait la force

Atlantem
Une priorité : contrer la hausse des prix

Étude lectorat
Votre organisation achats nous intéresse !

Achats publics : l’Europe gagnée par les nouveaux outils

Union européenne
Un cadre juridique disparate

Allemagne
La révolution e-Vergabe

Partenariat privé-public
Une association gagnante

Témoignages

Alain Poix Directeur général, Fim
« Une table ronde pour rassembler  clients et fournisseurs »

Jean-Paul Bugaud Directeur général, Symap
« Faire passer les hausses de prix auprès des acheteurs »

Francis Sarrazin, Consultant indépendant en achats et productivité
« Autre problème lié à la pénurie : le manque de visibilité »

Joël Pautrieux Directeur des achats, ECM
« Réduire la hausse plutôt que la supprimer complètement »

Laurent Villard Senior purchasing director, mechanical commodities, Electrolux Home Products Europe
« La hausse sert d’accélérateur vers les pays à bas coûts »

Patrice Puthod Directeur des achat, Lohr
« Garantir l'alimentation des lignes de fabrication »

Philippe Vandecasteele Directeur des achats, Montupet
« Des matériaux recyclés pour baisser nos prix d'achat »

Yvon Squividen Responsable des achats, Triapt Production
« Remettre nos produits sur la planche à dessin »

Matthieu Velthier Responsable des achats, Zefal
« Nous regroupons de plus en plus nos achats »

Christophe Hilpert Responsable des achats et de la logistique, Mesura
« Maintenir des relations pérennes avec nos fournisseurs »

Philippe Monnier Responsable des achats et de la logistique, SNEES
« Nous avons sécurisé nos achats auprès de nos fournisseurs »

Ezio Melzi Directeur commercial, BravoSolution
« Une place de marché  pour centraliser les contrats-cadres »

Friedrich Ludwig Hausmann Spécialiste du droit des marchés publics, Freshfields Bruckhaus Deringer
« La dématérialisation automatise les procédés »

Urbain Bruggeman Directeur, cellule conseil et politique d'achat du gouvernement belge
« Une communauté en ligne pour partager les pratiques d'achat »

Elisabeth Vogt Chef du secrétariat de la Commission des achats
« Une plate-forme internet commune à toute la Suisse »

Martin Lightbown Directeur des achats, université de Warwick
« Regrouper les achats généraux des universités »

Niels Frederiksen Directeur, National Procurement Ltd
« La dématérialisation a abouti à 30 % d'économies »

PME : les achats adaptent les recettes des grands

Points-clés

Les cinq points-clés

Achats publics : l’Europe gagnée par les nouveaux outils

Par la rédaction

Urbain Bruggeman Directeur, cellule conseil et politique d'achat du gouvernement belge

« Une communauté en ligne pour partager les pratiques d'achat »

Belgique

« La cellule conseil et politique d'achat a défini  plusieurs principes de rationalisation des achats :
lLa satisfaction maximale des besoins : il est important que chaque service public fédéral définisse ses priorités. Ensuite, nous devons évaluer le degré de satisfaction des clients, par le biais d'enquêtes, afin d'améliorer constamment l'achat public.
lUne politique de transparence : l'acheteur doit accepter la transparence, notamment à l'égard des organes de contrôle et de ses supérieurs.
lLe respect scrupuleux de la réglementation belge : nous offrons aux fonctionnaires des formations sur les marchés publics et dispensons des conseils à la demande.
lL'encouragement de la communication électronique et verbale, interne et externe : nous disposons d'un réseau de concertation composé des représentants de chaque service public fédéral. Des responsables des services achats se rencontrent et échangent leurs points de vue. Nous les encourageons à placer les cahiers des charges sur une communauté en ligne, ce qui aboutit à un partage des connaissances sur les bonnes pratiques d'achat.
lL'utilisation des nouvelles technologies : l'achat en ligne doit se développer. Le service public fédéral Défense a développé le projet JEPP (Joint Electronic Public Procurement) qu'il met à disposition d'autres entités fédérales. Cette plate-forme électronique d'identification permet la rédaction de l'avis de publication, l'envoi électronique automatique au Journal Officiel de l'Union Européenne (JOUE), la mise à  disposition directe du cahier des charges et son téléchargement par les entreprises ; celles-ci peuvent s'inscrire pour recevoir automatiquement les avis de publication pour les marchés qui les intéressent. Mais cette première étape suscite encore de grandes craintes et est assez peu utilisée. La réception  d'offres et l'attribution des marchés en ligne ne sont pas encore au point mais restent une suite logique. Le Conseil des ministres a donné récemment son accord pour le développement de cette nouvelle phase de l'achat en ligne. Dans quelques années, la carte d'identité électronique sera généralisée, avec possibilité d'incorporation de la signature électronique, ce qui simplifiera considérablement les  processus. Notre souhait est que tous utilisent la plate-forme de dématérialisation. Nous pourrions ainsi avoir accès à toutes les données concernant les commandes, les offres et les statistiques ».

PORTRAIT
Urbain Bruggeman
(49 ans, sciences administratives) a vingt ans d'expérience dans les marchés publics. Il a travaillé pour le bureau fédéral d'achat avant de diriger les six personnes la cellule conseil et politique d'achat du gouvernement belge.

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°286 - Octobre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play