Publicité
La Lettre des Achats - Janvier 2015 N°234
Janvier 2015

Management

Mode projet

Yves Rocher : moins de pots, plus de valeur

Moins de pots, plus de valeur

Témoignages

Laurent Chevalier - Directeur général - Axilone
« Un projet de nature à faire progresser notre organisation »

Elie Papiernik - Co-fondateur de l’agence 100 degré
« Un projet piloté en symbiose par les fonctions achats et marketing »

Par la rédaction

Elie Papiernik - Co-fondateur de l’agence 100 degré

« Un projet piloté en symbiose par les fonctions achats et marketing »

En quoi le projet Orchis vous a-t-il semblé original ?

L’originalité du projet tient au fait que le brief d’Yves Rocher ne portait pas seulement sur des aspects de design, mais que deux objectifs y étaient fusionnés de manière fertile : raffermir l’image et augmenter la valeur perçue du produit, tout en dépensant moins d’argent. C’est beaucoup plus intéressant que les démarches d’optimisation des ressources habituelles où l’on se contente de réduire la matière utilisée, tout en s’efforçant de conserver le même look d’objet. Dans less is more, il y a une philosophie du style. L’originalité du projet réside également dans son management. Je n’avais jamais vu un projet piloté en symbiose par les fonctions achats et marketing. En général, nous voyons d’abord le marketing, puis le développement qui valide économiquement la solution que nous avons préconisée et, en bout de chaîne, les achats… quand nous les voyons.

Quel a été l’apport des achats ?

La présentation du projet aux fournisseurs organisée à Paris, puis la remise des trophées à La Gacilly en présence du président du groupe, Bris Rocher, m’ont fait prendre conscience de la nature des relations que le groupe entretient avec ses partenaires. Cet écosystème est le fruit du travail de la direction des achats. Se comporter correctement pour que ses collaborateurs donnent le meilleur d’eux même, c’est une règle de management de base, mais c’est néanmoins quelque chose que l’ont voit assez rarement en pratique, dans la gestion des ressources humaines, tout comme dans le management des fournisseurs. Dans un dimension plus plus opérationnelle l’autre apport essentiel des achats c’est d’avoir été capable de construire un vocabulaire commun avec le marketing pour créer de la valeur.

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°285 - Septembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play