Publicité
La Lettre des Achats - Février 2005 N°125
Février 2005

Management

Dossier

Développement durable : des achats éco-compatibles ?

Les articles

Développement durable : des achats éco-compatibles ?

Normes environnementales et écolabels
L'essor des notations

Union européenne
L'industrie passe au vert

France
Des contraintes environnementales pour les entreprises

Développement social
Vers des achats plus éthiques

Mairie d'Angers
Des achats éco-responsables

International
L'âge d'or de l'environnement

La CDAF à l'étude
Un référentiel pour le développement durable

Déchets industriels
Les trois catégories

Traitement des déchets
Un marché en forte progression

Dématérialisation : pourquoi la facture électronique doit intéresser les achats

Facture
Au coeur de la relation commerciale

Europe
Les barrières légales sont tombées

EDI
Une alternative pour le zéro papier

GE Factorance
A l'avant-poste de la dématérialisation

Témoignages

Zeev Flath Consultant associé, 2C Management
« La maîtrise des risques n'a pas de prix »

Jacques Barrailler Directeur des achats groupe, Alcan
« Intégrer l'environnement dès la conception du produit »

Frédéric André Responsable des achats et de l'environnement, Delipapier
« Une majorité de nos fournisseurs est certifiée ISO 14001 »

Vincent Roubertie Chef du département achats, Cogema Logistics
« Nous mettons en place une cartographie des risques »

Jean-Michel Coulon Directeur des achats, Michelin
« Protéger l'industrie de la gomme naturelle »

Frédéric Baverez Directeur réduction des coûts et achats, Suez
« Prendre en compte le coût total d'usage des produits »

Dirk Boon Coordinateur environnement, Volvo 3P et Jean-Marc Lanne Secrétaire général des achats, Volvo 3P
« Anticiper en permanence la législation environnementale »

Ludo Graulus IT manager, VCST Belgique
« Des factures dématérialisées à l'échelle européenne »

Philippe Vandel Directeur des ventes e-services, Guilbert – Office Dépôt
« La dématérialisation fiscale est un gain pour nos clients »

Florent Boyeldieu Responsable des achats, MTK
« Plusieurs clients nous demandent la dématérialisation en EDI »

Dématérialisation : pourquoi la facture électronique doit intéresser les achats

Points-clés

Dématérialisation
Les dix points-clés

Interviews

Jean-Paul Laude - Secrétaire général des achats, Crédit Lyonnais
« L'intégration de nouveaux fournisseurs est facilitée »

Alexandre Scheer - Responsable du contrôle de gestion et des SI achats groupe, Galeries Lafayette
« 60 millions d’euros d’achats sont dématérialisés »

Jean-René Laplace - Responsable du département e-business, Total
« Nous avons dû prolonger la phase pilote »

Par la rédaction

Jean-Michel Coulon Directeur des achats, Michelin

« Protéger l'industrie de la gomme naturelle »

« Michelin produit chaque année un rapport performances et responsabilités où il inclut un chapitre achats. Les critères de sélection des fournisseurs  restent techniques et économiques mais aussi sociaux et environnementaux. Le volet environnemental  comporte le respect des normes et des règles, l'élimination des produits en fin de vie et le système de management de l'environnement. Nous notons nos fournisseurs sur un ensemble de données – qualité, logistique, formation du personnel auxquelles nous avons intégré un critère de développement durable. Nous vérifions le respect des droits fondamentaux (critères de l'Organisation internationale du travail : pas de discrimination en fonction de la race, liberté des employés de constituer une organisation défendant leurs intérêts, interdiction du travail des enfants, diminution du temps de travail). Nous nous assurons de la protection de l'environnement en recensant nos fournisseurs certifiés et en demandant aux autres quand ils le seront. Nous vérifions qu'ils n'utilisent pas de produits nocifs pour l'environnement. Nous regardons la prévention des risques en nous renseignant sur le taux d'accident. Nous présentons à nos fournisseurs leur note au cours d'une réunion annuelle.
Nous sommes un gros utilisateur de gomme naturelle, avec environ 10 % de la production mondiale. Cette production provient essentiellement des hévéas d'Asie du Sud-Est. La gomme naturelle est un composant essentiel du pneu mais elle constitue aussi une activité d'un intérêt écologique majeur. En plus de faire vivre 20 millions de personnes à travers le monde, elle transforme du carbone en molécules d'élastomères suivant un processus naturel et complexe. Michelin a toujours essayé de protéger cette industrie et serait en faveur d'un mécanisme régulateur qui maintienne les prix dans une fourchette  raisonnable : pas trop bas pour protéger les petits planteurs, pas trop élevés pour ne pas encourager  le remplacement du caoutchouc naturel par le  synthétique ».

Portrait
Jean-Michel Coulon (58 ans, École Polytechnique) a été responsable de business unit pour Saint-Gobain pendant vingt ans. Il a occupé la même fonction au sein de Michelin avant d'être nommé directeur des achats il y a un an et demi.
En chiffres
Michelin
Pneumatiques
Chiffre d'affaires : 15,37 milliards d'euros
Effectif : 127 210 personnes
Montant des achats : 9,055 milliards d'euros. Le caoutchouc naturel représente 24 % des achats de matières premières.

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°286 - Octobre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play