Publicité
La Lettre des Achats - Mars 2009 N°170
Mars 2009

Marchés

Dossier

Progiciels de gestion intégrés : les ERP veulent leur part du gâteau

Les articles

Progiciels de gestion intégrés
Les ERP veulent leur part du gâteau

Bureautique
Un marché normalisé

Achats d’information
Le numérique change la donne

Témoignages

Jean de Mesmay - Chargé des projets, des systèmes, des processus et de l’animation achats - Essilor
« Le choix doit se faire brique par brique »

Florent Picq - Responsable des SI achats à la direction du Courrier - Groupe La Poste
« Ajouter un module à un ERP reste compliqué »

Dominique Brosse - Directeur des achats hors production - Carlson Wagonlit Travel
« Mettre l’accent sur la négociation »

Karim Saci - Responsable des achats informatiques et télécoms - PricewaterhouseCoopers France
« Une forte exigence sur les niveaux de services »

Olivier Clauzel - Coordination groupe pour les achats d’investissements et de FM - Sanofi-Aventis
« Privilégier la relation directe »

Points-clés

Les cinq points-clés

Les dix points-clés

Bureautique : un marché normalisé

Achats d’information : le numérique change la donne

Par la rédaction

Olivier Clauzel - Coordination groupe pour les achats d’investissements et de FM - Sanofi-Aventis

« Privilégier la relation directe »

Nos achats d’information comprennent les abonnements (support papier ou électronique), les livres mais surtout la documentation technique, scientifique et médicale, et les bases de données. Nous différencions l’approche et la relation selon les acteurs du marché : « information providers » (éditeurs) stratégiques, « petits éditeurs » ou agences d’abonnements.
Nous venons de concentrer les volumes abonnements vers une seule agence pour le groupe, avec une visibilité à trois ans. L’objectif est clair : collaborer pour optimiser la dépense (nombre et typologie des abonnements, type d’accès, rationalisation des doublons) et regrouper tous les portails en un portail unique, géré par le groupe et offrant l’ensemble des licences globales et des e-journaux négociés. Le catalogue du prestataire vient ainsi se greffer en « punch-out » sur notre outil d’e-procurement.
Avec les éditeurs stratégiques, nous privilégions une relation directe sans agence. Lors de nos appels d’offres, des réflexions sont menées sur le juste besoin : nous n’avons pas à payer toute l’information disponible à la même valeur ! Nous travaillons donc avec les éditeurs à une segmentation de l’information : information « essentielle » et information « confortable ». Nous poussons alors pour une licence globale sur l’information essentielle. Pour l’information confortable, nous avons fait créer un « package » meilleur marché pour une moindre utilisation.
Avec les plus petits éditeurs, nous gérions au départ la relation et négociions leurs contrats mais nous sommes progressivement amenés à confier la négociation à des intermédiaires indépendants – souvent des professionnels issus du sérail. Ils apportent une autre approche et leur connaissance du marché : ils réalisent le sourcing amont, nous contractualisons et nous pouvons donner ces contrats éditeurs en gestion à l’agence référencée.

Portrait

Olivier Clauzel (34 ans, commerce, MAI) travaille depuis dix ans aux achats de Sanofi-Aventis. Il est en fonction au sein de la coordination groupe pour les achats d’investissements et de FM.


 

En chiffres

Sanofi-Aventis
Pharmacie
Chiffre d’affaires 2007 : 28,052 milliards d’euros
Effectif : 100 000 personnes
Montant des achats : 10 milliards d’euros
Effectif achats : 1 053 personnes


 

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°287 - Novembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play