Publicité
La Lettre des Achats - Avril 2018 N°270
Avril 2018

Support

Enquête

Intégrateurs : Créer l’alchimie homme machine

Intégrateurs
Créer l’alchimie homme machine

Témoignages

Christine Hincelin - Responsable du développement des achats - RATP
« Se faire accompagner dans le cadre de la conduite du changement était impératif »

Jean-Pierre Pellé - Directeur - Argon Consulting
« Nous sommes à l’heure de la génération plug and play »

Par la rédaction

Jean-Pierre Pellé - Directeur - Argon Consulting

« Nous sommes à l’heure de la génération plug and play »

Quelles sont les forces en présence sur le marché de l’intégration des SI Achats ?

Les grandes SSII comme Capgemini, Accenture ou BearingPoint… sont des intégrateurs globaux. Ils sont capables d’adresser rapidement des architectures IT complexes, avec des périmètres internationaux, couvrant plusieurs continents, avec des problématiques d’interfaçage multisystèmes, prenant en compte l’implémentation technique avec des ERP locaux et des outils d’une grande variété. Après, il existe des intervenants de niche, par métier, comme les Achats. Mais leur périmètre d’action est moins étendu. Leur avantage réside dans leur capacité à identifier plus vite les bonnes solutions techniques pour répondre aux besoins spécifiques d’un client.

Le recours à un intégrateur est-il incontournable ?

L’absence d’intégrateur est une tendance lourde. Elle s’explique par la montée en puissance du Saas, qui s’affranchit de la complexité d’intégration des solutions on-premice. Nous sommes à l’heure de la génération « plug and play ». Les éditeurs livrent des plate-formes déjà paramétrées ou avec un paramétrage pouvant être effectué par les équipes IT internes, y compris locales. Bien souvent, l’intégration se résume à sa plus simple expression, l’intégration du flux finance, voire la dématérialisation de la facture. Les solutions Saas sont de plus en plus standardisées. Les éditeurs ont énormément travaillé pour assimiler les meilleures pratiques achats. Ils livrent d’emblée des solutions Best in class. Les spécifiques sont de moins en moins la règle, ce qui limite considérablement les travaux de développement et d’intégration.

Quels sont les impondérables d’une intégration réussie ?

L’enjeu avec les SI Achats en mode cloud n’est plus véritablement technique. En revanche, la nécessité de dresser une road map reste entière pour cerner au plus près les besoins fonctionnels. En l’occurrence, les directeurs achats ont plus besoins de conseils que d’intégrateurs. Il faut toutefois bien connaître les solutions du marché. Elles peuvent se différencier au niveau de leur approche fonctionnelle d’une catégorie versus une autre, mais également du point de vue de leur ergonomie. Certaines plate-formes mettent l’accent sur le sourcing, d’autres les catalogues, avec différentes approches sur le procure to pay. Le problème des intégrateurs réside dans leur business modèle. Il consiste avant tout à vendre des jours à leurs clients. Or, le nombre de jours versus le besoin fonctionnel n’est pas forcément une équation compatible.

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°284 - Juillet - Août 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play