Publicité
La Lettre des Achats - Avril 2009 N°171
Avril 2009

Marchés

Dossier

Places de marché : l’édifice se fissure

Les articles

Places de marché
L’édifice se fissure

Saint-Gobain
Garder la maîtrise et contrôler les opérations

Achats publics
PMI : stimuler la dématérialisation

Flottes automobiles
Attention aux embardées !

Achats publics
La gestion de flotte au service de l’État

Témoignages

Marc de Schutter - Directeur des relations fournisseurs groupe - Groupe Danone
« Un bon outil de préparation »

Éric Ducret - Chef du département supply chain solutions - EADS Astrium
« Nous privilégions une approche groupe »

Stéphane Richer de Forges - Manager Xchanging - Groupe Caisse d’épargne
« Des loueurs obnubilés par leurs difficultés »

Pierre Blondeau - Directeur de la coordination des achats généraux - Limagrain
« Freiner le renouvellement pour tenir le budget »

Points-clés

Les cinq points-clés

Les cinq points-clés

Flottes automobiles : attention aux embardées !

Par la rédaction

Éric Ducret - Chef du département supply chain solutions - EADS Astrium

« Nous privilégions une approche groupe »

Que recouvre l’outil Sup@irworld d’EADS ?

Bâti en partie sur des solutions Ariba installées en interne, essentiellement pour des raisons de sécurité, Sup@irworld comprend plusieurs volets. D’abord, le sourcing, concentré autour du processus d’appels d’offres. Deuxièmement, l’édition de commandes simples pour les achats généraux, sur la base des catalogues de fournisseurs partagés entre les divisions du groupe. Troisième volet, un environnement de contrôle et de collaboration dans le domaine de la gestion des achats de production. Cette partie constitue aujourd’hui le cœur de Sup@irworld. Elle permet entre autres de gérer, en amont, les prévisions de commandes et, en aval, les engagements en lien avec le système d’information de production interne et celui de chaque fournisseur. La gestion collaborative des engagements facilite les modifications grâce une mise à jour régulière des demandes avec des mécanismes d’alerte, ainsi que la détection des problèmes avant qu’ils ne se produisent. Le tout est complété par des espaces de partage flexible de documents, ou e-rooms, découpés par projets et par populations concernées.

Sup@irworld s’est-il imposé dans le groupe ?

Au fur et à mesure, le projet Sup@irworld a fait des émules au sein d’EADS, notamment sur les modules de sourcing et de gestion des achats de production. Aujourd’hui, au-delà de cette approche groupe, le cap est fixé sur la plate-forme BoostAeroSpace, sur laquelle nous travaillons avec d’autres donneurs d’ordres européens du secteur. En mutualisant nos processus, l’objectif est de réduire nos charges administratives, tout en développant également les relations avec les fournisseurs.

Portrait

Éric Ducret (43 ans, Supaero) est chef du département supply chain solutions chez EADS Astrium depuis 2008. Il a occupé diverses fonctions aux achats d’Astrium et d’EADS.

En chiffres

EADS Astrium
Spatial
Chiffre d’affaires 2008 : 4 milliards d’euros
Effectif : 12 800 personnes
Montant des achats 2008 : 2,7 milliards d’euros
Effectif achats : 650 personnes

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°286 - Octobre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play