Publicité
La Lettre des Achats - Juillet - Août 2018 N°273
Juillet - Août 2018

Management

Dossier

Agroalimentaire : Les achats du champ à l’assiette

Achats sous pression dans l’agro

Agro-industrie : structuration de géants de l’économie

Témoignages

Serge Sabrier, Directeur des achats - Naturex
« Nous devons développer des démarches de collaboration gagnant-gagnant avec nos fournisseurs »

Elvire Regnier-Lussier, Directrice des achats du groupe - Avril
« Nous poussons les fournisseurs gold à travailler au-delà du protocole »

Par la rédaction

Serge Sabrier, Directeur des achats - Naturex

« Nous devons développer des démarches de collaboration gagnant-gagnant avec nos fournisseurs »

Naturex a engagé depuis plusieurs années une démarche de développement durable, The Pathfinder, visant notamment à travailler avec ses fournisseurs à la préservation des ressources naturelles. Retour avec Serge Sabrier, le directeur des achats, sur quelques initiatives en cours.

Pourquoi avoir engagé des démarches d’achats responsables avec certains fournisseurs ?
Une de nos principales préoccupations est de veiller au développement de nos fournisseurs et à la préservation de la ressource naturelle. Nous devons donc développer des démarches de collaboration gagnant-gagnant en proposant notamment des contrats à long terme et au juste prix. Nous travaillons en étroite collaboration avec nos fournisseurs afin d’optimiser la qualité de la matière première tout en préservant la biodiversité.
Pourriez-vous nous présenter la dernière initiative en cours ?
La direction des achats mène actuellement un projet dans le nord-est du Brésil concernant la culture de l’Acérola, une baie riche en vitamine C. Nous l’utilisons en tant que conservateur dans l’alimentation ainsi que dans des compléments alimentaires pour sa teneur élevée en vitamine C. Nous avons fait le choix de travailler avec des fournisseurs locaux qui vont déployer des services agronomiques pour aider les agriculteurs à gérer la culture de cette baie. Ils s’assurent notamment que les agriculteurs limitent au maximum l’utilisation d’intrants et que les collecteurs perçoivent un revenu suffisant. La direction des achats a travaillé sur la sélection de ces fournisseurs durant environ trois ans. Cette année, la fondation Naturex, en partenariat avec un de nos clients, nous a rejoints dans ce projet afin de pousser la démarche plus loin. Nous souhaitons collaborer avec une ONG locale afin de reverser une partie des bénéfices des ventes de l’Acérola à une école de cette région, ce qui l’aidera à construire des terrains de sport.
Êtes-vous engagé dans d’autres démarches d’achats de ce genre ?
Nous menons plusieurs initiatives de ce genre dans d’autres régions et sur d’autres matières premières. Par exemple, nous travaillons en collaboration avec le ministère marocain des eaux et forêts ainsi qu’avec les populations locales afin de développer une collecte durable du romarin dans l’Atlas marocain. Cette activité permet de renouveler la ressource sauvage tout en fournissant aux populations locales des revenus additionnels. Dès le départ nous avons fait le choix de laisser une part importante de la plus-value de cette filière au Maroc en construisant notre plus grosse usine d’extraction dans la région de Casablanca. La direction des achats a également structuré une filière dédiée au Katemfe (un petit fruit au pouvoir sucrant très élevé) en Côte d’Ivoire. Les quatre centres de collecte font appel aux membres des villages alentours pour ramasser le fruit, dont l’arille est préparé par des coopératives de femmes. La maîtrise de cette filière garantit une traçabilité et une gestion durable de la ressource. Depuis plus de trois ans, nous participons aussi à des groupes de travail aux côtés des producteurs de mélisse en Europe, afin de déterminer le choix des variétés et contribuer à l’amélioration des techniques de production. Cette démarche est cruciale pour assurer le rendement et la qualité des récoltes.

En chiffres
Naturex
Ingrédients naturels
Chiffres d’affaires (2017) : 404 M d’€
Effectif total : 1 700 personnes
Effectif achats : 35 personnes réparties sur trois pôles
Bureaux d’achats localisés dans le monde : 10
Sourcing : dans plus de 50 pays
Fournisseurs : 900

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°287 - Novembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play