Publicité
La Lettre des Achats - Janvier 2015 N°234
Janvier 2015

Support

Enquête

Jouer le collectif pour dynamiser la relation fournisseurs

Convention fournisseurs : jouer le collectif pour dynamiser la relation fournisseurs

Témoignage

Alain Monjaux - Directeur de la relation fournisseurs - Thales
« Nous avons trois niveaux de convention »

Par la rédaction

Alain Monjaux - Directeur de la relation fournisseurs - Thales

« Nous avons trois niveaux de convention »

« Nous avons trois niveaux de convention »

Les conventions sont-elles essentielles à la relation fournisseurs ?

Nos fournisseurs nous ont signifié la nécessité de disposer d'une vision claire de notre stratégie achats et plus généralement de la stratégie globale du groupe. Pour répondre à ces attentes, nous avons mis en place trois niveaux de conventions. Nous réalisons des conventions au niveau groupe, au niveau des activités opérationnelles, ainsi que des conventions thématiques, avec une orientation essentiellement technologique.

Quels sont les objectifs assignés aux conventions groupe ?

Thales évolue sur un marché international hautement concurrentiel et, c’est pourquoi au premier rang de nos objectifs figure la compétitivité. Nos conventions à l'échelle du groupe sont essentielles pour mobiliser notre environnement industriel, qu'il ait un apport permanent en matière d'innovation à la fois technique, sur les process et sur le terrain du savoir-faire. Avec près de 6 milliards d'euros, représentant près de 50 % de notre chiffre d'affaires, nos fournisseurs contribuent fortement à la valeur ajoutée des solutions vers nos clients.

...et aux conventions relatives aux activités opérationnelles ?

Les conventions des activités opérationnelles ont vocation à présenter le positionnement du groupe pour mobiliser notre tissu fournisseur sur nos principaux programmes et les contrats à venir. Elles sont organisées au gré de l'état d'avancement de nos projets... Ces conventions ne se limitent pas à des rencontres entre acheteurs. Dans le cas par exemple du développement de notre drone Watchkeeper, une cinquantaine de fournisseurs formant l’équipe France « Watchkeeper » ont été réunis en amont de l'appel d'offres du ministère français de la défense, afin de mobiliser nos équipes sur ce programme, sous l'impulsion du directeur général adjoint, systèmes de mission de défense de Thales.

Quel est l'apport des conventions thématiques ?

Le potentiel de recherche au sein du groupe Thales est considérable. Mais face à l'intensité de la compétition internationale, il est vital de sonder ce que le marché des fournisseurs peut nous apporter. Nous ne nous limitons donc pas au cercle de nos fournisseurs existants. Nous allons chercher au-delà, dans l'ensemble du tissu des PME, ETI et autres startups. Lors de nos conventions thématiques, nous invitons 30 à 50 sociétés afin qu'elles exposent leur savoir-faire. A partir de là, nous constituons une short-list de fournisseurs potentiels. A l’issue de ces journées thématiques, ces derniers sont ensuite reçus lors de rencontres bilatérales. L'objectif est de sonder le marché en matière d'innovation et de fournisseurs, sans toutefois à ce stade entrer dans une logique d'appel d'offres.


Portrait
Alain Monjaux
Directeur de la relation fournisseurs

En chiffres
Thales
Aéronautique, défense et sécurité
Chiffre d’affaires : 14 Mds d’€
Effectif : 65 000 personnes
Montant des achats : 5,75 Mds d’€
Effectif achats : 1 350 personnes

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°285 - Septembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play