Publicité
La Lettre des Achats - Décembre 2014 N°233
Décembre 2014

Support

Enquête

Les outils du SRM : analyser, cibler, communiquer

Analyser, cibler, communiquer

Témoignage

Fabien Krawczyk - Directeur des achats, prestations intellectuelles et communication-marketing - La Poste
« Les SI ne sont qu’une force d’appui, le dialogue reste le principal outil »

Par la rédaction

Fabien Krawczyk - Directeur des achats, prestations intellectuelles et communication-marketing - La Poste

« Les SI ne sont qu’une force d’appui, le dialogue reste le principal outil »

Quels outils vous permettent d’alimenter votre relation fournisseur ?

Nous disposons en premier lieu d’un outil de suivi de la performance de nos fournisseurs. Nos clients internes l’alimentent en permanence de leurs avis sur nos prestataires. Ces avis aident à construire une relation pérenne et intelligente avec nos fournisseurs. La Poste est en effet une entreprise de référence en France, avec un important rôle sociétal. Elle se doit de bâtir des relations empruntes de déontologie avec ses fournisseurs, qu’il s’agisse de grandes entreprises ou de PME. Dans le cadre de nos appels d’offres, nous avons par ailleurs une obligation légale de publication pour les contrats dépassant 100 000 euros. Postuler à nos appels d’offres est d’une grande simplicité avec notre portail internet. Il suffit de s’abonner sur l’espace fournisseur.

Les SI sont-ils incontournables dans la gestion de votre relation fournisseur ?

Il est devenu inconcevable de travailler sans ces outils. Nos acheteurs mesurent au quotidien combien ils facilitent leurs tâches et leurs échanges avec leurs fournisseurs. Mais dans le cas, par exemple, du suivi de la performance des fournisseurs, les SI ne sont qu’une force d’appui. Le dialogue reste le principal outil pour optimiser la relation au sein du triumvirat : clients internes, fournisseurs et achats. L’humain doit rester le ciment de la relation fournisseurs !

Justement, comment nourrissez-vous le dialogue avec vos fournisseurs ?

Depuis cinq ans, nous effectuons des revues de comptes auprès de 50 à 100 fournisseurs par an. Ces réunions durent en moyenne une heure à une heure et demie. Deux sujets et deux sujets seulement sont abordés. Le premier concerne La Poste. Nous présentons à nos fournisseurs les grandes orientations stratégiques du groupe et bien sûr des achats. Ces réunions sont un outil essentiel de communication pour un groupe aussi étendu que La Poste, avec une large présence sur le territoire français, mais également à l’étranger. Elles permettent notamment de parler d’une seule voix au fournisseur. Le deuxième temps fort de ces réunions consiste à laisser la parole à nos fournisseurs. Ils nous présentent cette fois leur stratégie et leurs développements en cours, avec en particulier leurs nouvelles offres à valeur ajoutée, permettant d’envisager nos futures collaborations..

Disposez-vous d’outils spécifiques pour attirer les innovations fournisseurs ?

Depuis 2012, l’innovation s’inscrit dans les plans stratégiques du groupe La Poste. La contribution des fournisseurs est en l’occurrence essentielle pour penser les produits de demain. Pour capter cette  innovation auprès de nos équipes mais également en externe, avec nos fournisseurs, nous avons créé en 2013 un outil : l’InnovationBook. Son objectif est de recueillir et promouvoir toutes les meilleures compétences innovantes qui pourront servir au développement de La Poste.
Inspiré par cet outil, le MEDEF nous a sollicités pour les accompagner à mettre en place un InnovationBook généralisé à l’ensemble de l’innovation française : une fierté pour notre démarche, elle-même innovante, et pour l’image de La Poste !


En chiffres
La Poste
Courrier, colis, banque
Chiffre d’affaires : 22 Mds d’€
Effectif total : 268 500 personnes
Montant des achats : 3,8 Mds d’€
Effectif achats : 550 personnes

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°284 - Juillet - Août 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play