Publicité
La Lettre des Achats - Février 2005 N°125
Février 2005

Marchés

Dossier

La carte d'achat toujours au banc d'essai

Article

La carte d'achat toujours au banc d'essai

Périmètre d'achat
Un large spectre de dépenses

K-BUY
La carte pour des achats non catalogables

Les atouts de la carte d'achat
Des gains qualitatifs

Témoignages

Patrick Dupont Directeur développement b to b, Ingenico
« Nous développons trois solutions conduisant à l'interopérabilité »

Alain Genet Chef du bureau politique, de soutien et des achats, DGA
« Étendre le nombre de cartes de 25 à 150 »

Michèle Biarrotte Responsable du développement des achats, Bristol Myers Squibb
« Les fournisseurs sont payés sous quatre jours »

Henry Alexandre Directeur adjoint de l'Agence centrale des achats, Minéfi
« La carte d'achat permet une dématérialisation complète »

Christelle Daven-Foucher Responsable du lancement de la carte d'achat, groupe Nestlé
« Réduire les achats sauvages et la charge administrative »

Patrick Deplaix Responsable e-commerce, Radiospares
« Un lien entre e-commerce et carte d’achat »

Lien Nguyen Dinh Chef des projets transverses b to b, Groupe Louvre Hôtels
« De la carte d’achat à la dématérialisation fiscale »

Interviews

Ghislaine Mihoub - Responsable du service finances-budget, Ville de Meudon
« Les porteurs de carte sont responsabilisés et valorisés »

Par la rédaction

Michèle Biarrotte Responsable du développement des achats, Bristol Myers Squibb

« Les fournisseurs sont payés sous quatre jours »

« Depuis octobre 2003, nous utilisons la carte d'achat pour des achats récurrents, de faible valeur et non stratégiques, c'est-à-dire les commandes inférieures à 3 000 euros. Le périmètre couvert est constamment élargi. Il concerne le travail temporaire, les traiteurs, les fleurs, l'impression marketing, les studios d'exécution marketing, les cartes professionnelles, les documents institutionnels, le papier à en-tête, les enveloppes et le matériel de laboratoire.
Les avantages sont certains. Les fournisseurs sont payés sous quatre jours par American Express au lieu de nos conditions générales de paiement à 60 jours. C'est donc un gain pour eux en termes de trésorerie et cela donne une bonne image de notre entreprise. La carte nous a aussi permis de réduire nos coûts internes de gestion administrative. Nous sommes passés de 5 000 à 6 000 factures annuelles pour la première année à un seul listing mensuel regroupant les paiements effectués par American Express pour notre compte. Chaque mois, ce listing est interfacé dans notre système SAP. La dématérialisation des factures est déjà effective pour certains fournisseurs. Les contraintes sont qu'il existe un montant maximum par transaction. Nous ne pouvons donc pas étendre ce processus de paiement à des achats de valeur élevée.
Lors de nos appels d'offres, nous spécifions dans notre cahier des charges que les fournisseurs doivent adopter la carte d'achat – pour ceux qui répondent à nos critères de sélection pour son utilisation. Sur  25 fournisseurs concernés, un seul a refusé d'y adhérer. Certains d'entre eux, qui ont adopté la carte  pour Bristol Myers Squibb, ont bénéficié de cette image auprès de nouveaux clients qui souhaitent y recourir ».

Portrait
Michèle Biarrotte (école supérieure de commerce) a commencé sa carrière chez Bristol Myers Squibb au service congrès comme meeting planer, puis a été responsable des relations publiques d'Upsa. Elle a ensuite été responsable des achats congrès et séminaires pour Bristol Myers Squibb, avant de prendre en charge le développement des achats en 2000.
En chiffres
Bristol Myers Squibb
Pharmacie
Chiffre d'affaires monde : 20,9 milliards de dollars
Effectif : 44 000 personnes

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°286 - Octobre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play