Publicité
La Lettre des Achats - Janvier 2015 N°234
Janvier 2015

Marchés

Enquête

Acheter en mode marché

Énergie : acheter en mode marché

Témoignage

Fabrice Cambres - Manager achats utilities pour l’Europe continentale - GlaxoSmithKline
« Le gaz à l’international, l’électricité en national »

Eau de Paris
Avancer groupés

La Poste
Orchestrer la transition

Par la rédaction

Fabrice Cambres - Manager achats utilities pour l’Europe continentale - GlaxoSmithKline

« Le gaz à l’international, l’électricité en national »

Quel périmètre couvrez-vous ?

L’ensemble des besoins énergétiques en Europe Continentale, où GSK compte 20 sites industriels dans 10 pays, et quelques autres implantations tertiaires. Début 2014, la centralisation achats du dossier s’est accentuée et il me revient de monter les contrats et de prendre les positions, en lien forcément étroit avec les responsables sur site. Il faut dire que l’optimisation de ce portefeuille dépassant cinquante millions d’euros va au-delà de l’achat classique, et repose de plus en plus sur des mécanismes de marché relevant de la finance et exigeant une technicité particulière. Il peut s’agir de figer un prix au bon moment, d’en faire évoluer le mode de calcul ou l’indexation, d’échanger ou de revendre des positions, voire de recourir à des produits dérivés.

L’approche est donc internationale ?

Oui sur le volet gaz, qui est importé dans tous les pays concernés et fait l’objet d’index européens. Il y a deux ans, un partenaire européen a été sélectionné via un appel d’offres portant sur les besoins des trois principaux pays (Belgique, France et Italie). L’accord définit notamment une ingénierie de prix commune, et il s’étend progressivement aux autres pays, même si un volet national persiste, lié aux différences de taxes ou de cadre réglementaire. En revanche, l’électricité continue de relever de marchés nationaux, certains moins libéralisés que d’autres, comme en France.

Quid des sites français ?

GSK compte trois sites industriels, un de R&D et le siège de Marly-le-Roi. Les 80 GWh consommés en gaz relèvent de l’accord européen tandis que les 100 GWh d’électricité se répartissent à quasi-parité entre offres de marché et tarifs régulés. Notamment car le plus récent des sites industriels bénéficie encore d’un tarif vert. Cette année j’ai anticipé et couvert les besoins 2015 dès le mois de juin, à l’occasion d’un appel d’offres qui a retenu un nouveau fournisseur, avec la possibilité d’arbitrer en tant voulu entre une formule 100 % marché, ou intégrant un volet Arenh. La relation court sur plusieurs années et englobera les deux contrats relevant encore des tarifs à leur disparition, dans un an. J’ai par ailleurs déjà couvert certains besoins de ruban pour 2016 et 2017.


En chiffres
GlaxoSmithKline
Laboratoire pharmaceutique
Chiffre d’affaires : 1,2 Mrd d’€
Effectif : 4 000 personnes
Montant des achats : 220 M d’€
Achats d’énergie : plus de 10 M d’€

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°285 - Septembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play