Publicité
La Lettre des Achats - Mars 2009 N°170
Mars 2009

Management

Dossier

Crise économique : les achats en première ligne

Les articles

Crise économique
Les achats en première ligne

Outils
Priorité à l’efficacité

Enquête Accenture EBG Emptoris
Redéfinir les besoins, renégocier

Achats publics
La globalisation est en route

Témoignages

Tamás Tymcsuk - Directeur de la supply chain - Groupe Le Bélier
« Le contexte accentue la gestion des risques »

Lionel Willaert - Directeur des achats - Imerys
« La priorité des acheteurs est de renégocier »

Terry Davis - Directeur des achats Europe - Schindler
« Renforcer les liens avec nos principaux fournisseurs »

Achats publics : la globalisation est en route

Par la rédaction

Tamás Tymcsuk - Directeur de la supply chain - Groupe Le Bélier

« Le contexte accentue la gestion des risques »

La crise change notre mode de travail avec les fournisseurs. Stocks en attente, problèmes de trésorerie et baisse de l’activité ont accru la compétition et réduit les prix à un niveau qui compromet les partenariats et la profitabilité. Dans des domaines comme les matières premières, les alliages ou l’énergie, les changements sont si rapides et significatifs que les accords à moyen ou long terme sont rendus quasiment impossibles. En parallèle, la situation de notre passif à moyen et à long terme est perçue négativement par les assurances et les organismes de crédit, le marché se concentrant sur la validité des conditions à des échéances de plus en plus brèves. L’activité des achats augmente donc, avec plusieurs contrats à préparer et signer chaque trimestre, contre des engagements de plus longue durée auparavant. Pour 2009, nous prévoyons un montant d’achats en diminution, correspondant autant à la baisse des prix qu’à celle des quantités achetées.
Le contexte impose aussi le renforcement du management des risques. La supply chain était construite sur les bases de méthodes de travail communes aux partenaires, clients et fournisseurs impliqués. Mais cette nouvelle situation impose davantage de contrôle et de sécurisation sur le niveau de stocks structurellement plus limités, sur la planification de la production et les commandes passées. La fréquence des commandes des clients internes via la supply chain a d’ailleurs doublé. En résumé, le contrôle des stocks et les actions centrées sur le résultat à court terme passent du statut de travail hebdomadaire à celui de préoccupation quotidienne.

 

Portrait

Tamás Tymcsuk (32 ans, ingénieur spécialisé logistique achats) est directeur de la supply chain du groupe Le Bélier en Europe de l’Est. Il était auparavant acheteur logisticien chez Flextronics Hongrie.


En chiffres

Le Bélier
Équipementier automobile
Chiffre d’affaires groupe 2007 : 247 millions d’euros
Effectif groupe 2007 : 3 189 personnes
Chiffre d’affaires Europe de l’Est : 131,4 millions d’euros
Effectif Europe de l’Est : 1 862 personnes

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°287 - Novembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play