Publicité
La Lettre des Achats - Février 2005 N°125
Février 2005

Management

Dossier

Développement durable : des achats éco-compatibles ?

Les articles

Développement durable : des achats éco-compatibles ?

Normes environnementales et écolabels
L'essor des notations

Union européenne
L'industrie passe au vert

France
Des contraintes environnementales pour les entreprises

Développement social
Vers des achats plus éthiques

Mairie d'Angers
Des achats éco-responsables

International
L'âge d'or de l'environnement

La CDAF à l'étude
Un référentiel pour le développement durable

Déchets industriels
Les trois catégories

Traitement des déchets
Un marché en forte progression

Dématérialisation : pourquoi la facture électronique doit intéresser les achats

Facture
Au coeur de la relation commerciale

Europe
Les barrières légales sont tombées

EDI
Une alternative pour le zéro papier

GE Factorance
A l'avant-poste de la dématérialisation

Témoignages

Zeev Flath Consultant associé, 2C Management
« La maîtrise des risques n'a pas de prix »

Jacques Barrailler Directeur des achats groupe, Alcan
« Intégrer l'environnement dès la conception du produit »

Frédéric André Responsable des achats et de l'environnement, Delipapier
« Une majorité de nos fournisseurs est certifiée ISO 14001 »

Vincent Roubertie Chef du département achats, Cogema Logistics
« Nous mettons en place une cartographie des risques »

Jean-Michel Coulon Directeur des achats, Michelin
« Protéger l'industrie de la gomme naturelle »

Frédéric Baverez Directeur réduction des coûts et achats, Suez
« Prendre en compte le coût total d'usage des produits »

Dirk Boon Coordinateur environnement, Volvo 3P et Jean-Marc Lanne Secrétaire général des achats, Volvo 3P
« Anticiper en permanence la législation environnementale »

Ludo Graulus IT manager, VCST Belgique
« Des factures dématérialisées à l'échelle européenne »

Philippe Vandel Directeur des ventes e-services, Guilbert – Office Dépôt
« La dématérialisation fiscale est un gain pour nos clients »

Florent Boyeldieu Responsable des achats, MTK
« Plusieurs clients nous demandent la dématérialisation en EDI »

Dématérialisation : pourquoi la facture électronique doit intéresser les achats

Points-clés

Dématérialisation
Les dix points-clés

Interviews

Jean-Paul Laude - Secrétaire général des achats, Crédit Lyonnais
« L'intégration de nouveaux fournisseurs est facilitée »

Alexandre Scheer - Responsable du contrôle de gestion et des SI achats groupe, Galeries Lafayette
« 60 millions d’euros d’achats sont dématérialisés »

Jean-René Laplace - Responsable du département e-business, Total
« Nous avons dû prolonger la phase pilote »

Par la rédaction

Zeev Flath Consultant associé, 2C Management

« La maîtrise des risques n'a pas de prix »

« Les secteurs précurseurs sont ceux dont le cœur de métier intègre le développement durable, comme l'environnement et l'énergie avec Suez et Veolia. Dans l'agroalimentaire, pour Danone notamment, la garantie de sécurité alimentaire est fondamentale. Les assurances, avec Axa ou  le groupe Allianz-AGF, ont mis au point des politiques de développement durable : elles gèrent les risques économiques et environnementaux et veulent montrer l'exemple. Elles rejoignent des banques telles que la BNP, la Caisse d'Épargne  ou Dexia, qui ont aussi intérêt à donner à leurs actionnaires et à leurs clients une image positive d'elles-mêmes. L'ensemble de ces enjeux, dont font partie les relations aux fournisseurs, sont aussi évalués par des agences de notation  qui montent en puissance.
Dans les secteurs de haute technologie, on observe aussi de bonnes pratiques chez IBM, HP ou encore Sony. Pour IBM, "Environnement  is business". Le groupe note que pour un investissement en matière d'éco-conception ou de  gestion des déchets, il faut réaliser un retour sur investissement double. La question n'est donc pas de savoir combien le développement durable coûte mais combien il rapporte.
Dans les secteurs exposés aux risques techniques et environnementaux, le pétrole ou la chimie, l'idée directrice est que la maîtrise des risques n'a pas de prix. L'explosion d'une usine ou un arrêt de production entraînent des coûts bien supérieurs à une augmentation de 5 à 10 % sur les achats. Dans la grande distribution, pour des entreprises comme Carrefour ou Casino, la relation est directe avec le consommateur. Ce qui explique l'engagement en faveur du développement durable, par le biais de partenariats médiatisés avec les ONG mais également avec des audits fournisseurs.
De manière générale, la publication rendue obligatoire des rapports de développement durable annuels incite les entreprises cotées en bourse  à ajuster leurs stratégies à moyen et long terme : le suivi des indicateurs à la fois financiers et non financiers en témoigne ».

Portrait
Zeev Flath (agronome et économiste) a travaillé pour Solving et Cap Gemini. Il s'est spécialisé depuis quinze ans dans les achats. En qualité de consultant, il réalise un benchmark sur les pratiques de développement durable aux achats pour 2C Management (conseil et formation sur l'optimisation des coûts d'achat, la conduite du changement et la gestion des grands comptes).

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°286 - Octobre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play