Publicité
La Lettre des Achats - Février 2005 N°125
Février 2005

Management

Dossier

Développement durable : des achats éco-compatibles ?

Les articles

Développement durable : des achats éco-compatibles ?

Normes environnementales et écolabels
L'essor des notations

Union européenne
L'industrie passe au vert

France
Des contraintes environnementales pour les entreprises

Développement social
Vers des achats plus éthiques

Mairie d'Angers
Des achats éco-responsables

International
L'âge d'or de l'environnement

La CDAF à l'étude
Un référentiel pour le développement durable

Déchets industriels
Les trois catégories

Traitement des déchets
Un marché en forte progression

Dématérialisation : pourquoi la facture électronique doit intéresser les achats

Facture
Au coeur de la relation commerciale

Europe
Les barrières légales sont tombées

EDI
Une alternative pour le zéro papier

GE Factorance
A l'avant-poste de la dématérialisation

Témoignages

Zeev Flath Consultant associé, 2C Management
« La maîtrise des risques n'a pas de prix »

Jacques Barrailler Directeur des achats groupe, Alcan
« Intégrer l'environnement dès la conception du produit »

Frédéric André Responsable des achats et de l'environnement, Delipapier
« Une majorité de nos fournisseurs est certifiée ISO 14001 »

Vincent Roubertie Chef du département achats, Cogema Logistics
« Nous mettons en place une cartographie des risques »

Jean-Michel Coulon Directeur des achats, Michelin
« Protéger l'industrie de la gomme naturelle »

Frédéric Baverez Directeur réduction des coûts et achats, Suez
« Prendre en compte le coût total d'usage des produits »

Dirk Boon Coordinateur environnement, Volvo 3P et Jean-Marc Lanne Secrétaire général des achats, Volvo 3P
« Anticiper en permanence la législation environnementale »

Ludo Graulus IT manager, VCST Belgique
« Des factures dématérialisées à l'échelle européenne »

Philippe Vandel Directeur des ventes e-services, Guilbert – Office Dépôt
« La dématérialisation fiscale est un gain pour nos clients »

Florent Boyeldieu Responsable des achats, MTK
« Plusieurs clients nous demandent la dématérialisation en EDI »

Dématérialisation : pourquoi la facture électronique doit intéresser les achats

Points-clés

Dématérialisation
Les dix points-clés

Interviews

Jean-Paul Laude - Secrétaire général des achats, Crédit Lyonnais
« L'intégration de nouveaux fournisseurs est facilitée »

Alexandre Scheer - Responsable du contrôle de gestion et des SI achats groupe, Galeries Lafayette
« 60 millions d’euros d’achats sont dématérialisés »

Jean-René Laplace - Responsable du département e-business, Total
« Nous avons dû prolonger la phase pilote »

Par la rédaction

Jacques Barrailler Directeur des achats groupe, Alcan

« Intégrer l'environnement dès la conception du produit »

« Alcan a créé un prix pour la "durabilité" de 1 million de dollars décerné annuellement. Il vise à reconnaître et récompenser des organisations à but non lucratif qui ont contribué à la prise en compte de la durabilité économique, environnementale et sociale. Nous avons également adhéré à l'initiative Global Compact lancée par l'ONU, qui traite en grande partie de la relation avec les fournisseurs (voir page 33). Celle-ci est au cœur de la politique de développement durable aux achats.
Nous remettons notre code de conduite à nos  fournisseurs, avec un fort volet lié à la sécurité et  à l'environnement. Leur certification est l'un des  critères recensés pour leur sélection. Nous leur demandons de prouver leurs performances en matière de sécurité environnementale ces dernières années. Ils doivent respecter les règles suivantes : protection individuelle, utilisation de matériel adéquat et de produits sûrs avec données de sécurité, conception de machines protectrices de l'environnement et de la santé. Dans le cahier des charges, nous insistons sur l'intégration de l'environnement et de la sécurité dès la conception du produit.
Nous réalisons des audits pour vérifier que nos  fournisseurs respectent les normes de sécurité et d'environnement et nous éliminons certains d'entre eux sur des critères de non-respect. Si un transporteur utilise certains polluants, il est rejeté. Nous nous concertons aussi avec nos fournisseurs pour trouver de meilleures politiques environnementales. Nous réfléchissons par exemple au moyen de réduire la fréquence des livraisons et le nombre de kilomètres parcourus. Nous avons décidé de recycler les palettes, préférant celles en plastique réutilisables, faites à partir de résines recyclées, à celles en bois. Nous aidons les fournisseurs à mettre au point des dispositifs de production avec moins d'émissions (système de contrôle de production avec moins de fuites et de meilleures captations).
Nous procédons de même pour nos achats hors  production. Nous achetons des consommables recyclables. Nos cartouches usagées sont collectées par un organisme de handicapés qui les recycle. Nos ordinateurs en fin de vie vont à une association. Les achats animent des équipes multi-fonctionnelles sur toutes les grandes consommations externes, en mettant en place des outils d'auto-audit ou d'audits croisés. Nous aidons ainsi à identifier les opportunités de réduction des coûts, notamment vis-à-vis des consommations de gaz et d'électricité ».

Portrait
Jacques Barrailler (51 ans, Centrale Paris) a été directeur des achats d'Aventis puis de Pechiney. Basé à Montréal, il est maintenant directeur des achats pour l'ensemble du groupe Alcan.
En chiffres
Alcan
Aluminium et emballage
Chiffre d'affaires : 25,7 milliards de dollars
Effectif : 88 000 personnes

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°286 - Octobre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play