Publicité
La Lettre des Achats - Avril 2009 N°171
Avril 2009

Marchés

Dossier

Places de marché : l’édifice se fissure

Les articles

Places de marché
L’édifice se fissure

Saint-Gobain
Garder la maîtrise et contrôler les opérations

Achats publics
PMI : stimuler la dématérialisation

Flottes automobiles
Attention aux embardées !

Achats publics
La gestion de flotte au service de l’État

Témoignages

Marc de Schutter - Directeur des relations fournisseurs groupe - Groupe Danone
« Un bon outil de préparation »

Éric Ducret - Chef du département supply chain solutions - EADS Astrium
« Nous privilégions une approche groupe »

Stéphane Richer de Forges - Manager Xchanging - Groupe Caisse d’épargne
« Des loueurs obnubilés par leurs difficultés »

Pierre Blondeau - Directeur de la coordination des achats généraux - Limagrain
« Freiner le renouvellement pour tenir le budget »

Points-clés

Les cinq points-clés

Les cinq points-clés

Flottes automobiles : attention aux embardées !

Par la rédaction

Pierre Blondeau - Directeur de la coordination des achats généraux - Limagrain

« Freiner le renouvellement pour tenir le budget »

Comment gérez-vous votre parc automobile ?

En France, nos 650 véhicules ont basculé à 98 % vers la LLD depuis cinq ans. Dans notre groupe coopératif, une commission flotte réunit les gestionnaires internes et référence constructeurs et loueurs. Début 2008, elle a piloté des appels d’offres dans une optique de réduction des coûts. Le système était jusque-là compliqué, avec un grand choix (marques, modèles et options) et deux loueurs mis en concurrence sur chaque devis, d’où de multiples allers-retours. La remise à plat ne visait pas à devenir mono-loueur mais seul Arval a finalement été référencé en se montrant pertinent sur le volet économique comme sur les services associés. Un nouveau catalogue a été bâti avec deux constructeurs privilégiés, en se fondant sur le coût d’utilisation de chaque véhicule.

La crise a-t-elle bouleversé la donne ?

Oui, et ce dès le second semestre 2008 avec l’envolée des coûts de financement et la dégradation du marché de l’occasion. Le loueur a revu ses engagements, accélérant la mise à jour des VR : semestrielle, puis trimestrielle voire bimestrielle. Toute forte baisse impacte le loyer proposé et nous amène à sortir le véhicule du catalogue – tout en veillant à continuer de répondre aux attentes internes et au dispositif RH. Notre objectif est devenu de tenir le montant de dépenses budgété il y a à peine un an. Dès octobre, les restitutions ont été tempérées en prolongeant les contrats. De 30 % par an, le taux de renouvellement pourrait chuter jusqu’à 20 %. Par exemple, obtenir une location sur 24 mois pour un commercial roulant beaucoup n’est plus possible et les contrats de ce type glissent vers un couple 30 mois/170 000 km.

 

Portrait

Pierre Blondeau (52 ans, commerce, Cegos Achats) est directeur de la coordination des achats généraux de Limagrain depuis 2003. Il a d’abord été commercial puis directeur de filiales.



En chiffres

Limagrain
Groupe semencier coopératif
Chiffre d’affaires : 1,12 milliard d’euros
Effectif : 6 000 personnes dans 35 pays
Montant des achats : 120 millions d’euros
Effectif achats : 3 personnes au GIE
Dépense automobile France : 7 millions d’euros carburant compris

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°284 - Juillet - Août 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play