Publicité
La Lettre des Achats - Janvier 2005 N°124
Janvier 2005

Marchés

Dossier

Maintenance : les achats grignotent leur retard

Article

Maintenance : les achats grignotent leur retard

Enquête Cegelec-Opinion Way
L'externalisation se renforce

Réduction des coûts
Les entreprises doivent aller plus loin

Points-clés

Les dix points-clés

Interviews

Jacques Renaud - Responsable des achats de prestations et services industriels - SOLAC Méditerrannée
« Contribuer au développement des contrats de progrès »

Témoignages

Pierre Burgunder Adjoint du directeur d'usine, Novergie Île de France
« Maîtriser les coûts indirects liés à la maintenance »

Jean-Christophe Guilmin Directeur, Aserti Electronic
« Combiner la logistique et la maintenance électronique »

Florent Delamasure Responsable des achats, Florence et Peillon
« Reprendre en main le portefeuille maintenance »

Damien Vuillod Responsable des achats, Lamberet Constructions Isothermes
« Développer l’externalisation des services de maintenance »

Vincent Stanislawiak Directeur de la practice achats, Solving International
« Des profils d’acheteurs parfois inadaptés »

Par la rédaction

Jean-Christophe Guilmin Directeur, Aserti Electronic

« Combiner la logistique et la maintenance électronique »

« Notre métier de base est la réparation des composants du matériel électronique. Notre particularité est de rechercher sur le matériel les composants défaillants, ceci sans schéma. Nous profitons de notre proximité pour réaliser des visites préventives sur site et des prestations de vérification et d'ajustage des chaînes de mesure de température et de pression.
En mars 2004, nous avons signé un contrat de gestion des désinvestissements industriels électroniques d'un site d'un constructeur automobile. Celui-ci renouvelle régulièrement ses outils de production, conserve le matériel électronique ancien susceptible d'être réutilisé plus tard, mais ne savait pas gérer son stock. Un variateur de vitesse, qui assure une fonction sur une ligne de production, peut par exemple servir sur une nouvelle ligne. Mais pour cela, il faut pouvoir le retrouver, en assurer la traçabilité et s'assurer de son fonctionnement. Il n'y avait jusqu'alors aucune information sur ces stocks, pas de conditionnement et des actes de "cannibalisme", chaque technicien venant se servir selon ses besoins ponctuels.
Notre engagement contractuel repose sur la combinaison de deux expertises : la logistique et la maintenance électronique. Notre contrat couvre la gestion de 3 200 matériels qui peuvent avoir plus de vingt ans. Nous assurons la gestion des stocks, avec un accès en ligne sécurisé pour les consulter et passer ses commandes. Le matériel est mis à disposition dans les deux heures, notre site de stockage étant proche du site de notre client qui conserve la réactivité d'un stock interne. Nos coûts comportent une partie fixe de gestion du contrat et une partie variable à chaque demande de matériel. L'ensemble de ces coûts est plus faible que l'achat du matériel neuf. En la mutualisant, nous envisageons d'étendre cette offre à d'autres sites de notre client et à d'autres clients industriels ».

PORTRAIT
Ingénieur en génie électrique diplômé de l'Esigelec de Rouen, Jean-Christophe Guilmin a travaillé chez ABB comme ingénieur technico-commercial, puis directeur régional Sud-Ouest. Il a rejoint Aserti en 2002.
EN CHIFFRES
Aserti Electronic
Prestataire de services dans l'électronique, filiale de Vinci Énergies
Chiffres d'affaires 2004 : 13 millions d'euros
Effectif : 125 personnes

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°286 - Octobre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play