Publicité
La Lettre des Achats - Juillet-Août 2005 N°130
Juillet-Août 2005

Marchés

Dossier

Voyages d'affaires : Embarquement immédiat pour les achats

Points-clés

Les cinq points-clés

Article

Voyages d'affaires : Embarquement immédiat pour les achats

Voyages d'affaires
Un marché de moins en moins concurrentiel

SBT et ERT
Vers une intégration des réservations et des notes de frais

Achats de voyages
Les acheteurs prennent la main

Cegelec
Mieux connaître les besoins pour mieux négocier

Témoignages

Philippe Malécot, Directeur des achats marketing et services généraux, Altadis
« Pour 2005, l'objectif est de ne pas augmenter les prix »

Julie Fouard, Responsable des achats marchés, KeyMRO
« Mutualiser les appels d'offres et les solutions »

Frédéric Lourdin, Acheteur chargé des voyages, Fournier Pharma
« Optimiser les voyages implique de meilleures négociations »

Étienne Broquet, Directeur des achats & Jean-Pierre Drioux, Responsable des projets et études, Axa France
« Agir en amont sur l'expression des besoins »

Par la rédaction

Étienne Broquet, Directeur des achats & Jean-Pierre Drioux, Responsable des projets et études, Axa France

« Agir en amont sur l'expression des besoins »

La politique voyages a été reformalisée il y a trois ans pour les entités Axa en France. Elle a été mise au point conjointement par les achats et les ressources humaines et validée par la direction générale, à cause de la sensibilité du sujet. Les règles doivent être écrites et limpides et mêlent considérations économiques, motivation du personnel et efficacité. Il s'agit toujours de trouver une juste mesure entre confort et réduction des coûts : le voyageur doit arriver en bonne forme à l'issue de son voyage.
Notre unique agence pour toute la France est chargée de faire appliquer la politique voyages. Elle a un rôle administratif mais aucune fonction de négociation. Nous disposons d'un implant de notre prestataire dans nos locaux. Si un voyageur enfreint les règles et demande une classe affaires pour un Paris-Londres, l'agence doit empêcher cet achat. Les collaborateurs doivent passer par elle pour les déplacements aériens et ferroviaires. Elle peut ainsi fournir un reporting des billets. En revanche, les dépenses d'hôtels sont pour leur majorité générées directement par les collaborateurs. Ceux-ci se font rembourser par pochette de frais sur la base de leurs frais réels, dans le cadre de plafonds.
Les gains à réaliser sur les voyages tiennent surtout à la révision de l'expression des besoins plus qu'à la négociation. Les achats ne peuvent donc être efficaces qu'en agissant en amont sur les besoins, et pas seulement en répondant simplement à la demande. Ils doivent aussi optimiser les négociations. Avec les compagnies aériennes, Axa France profite des contrats passés par la direction des achats groupe pour bénéficier de l'effet volume. Nous avons également quelques hôtels référencés à l'échelle mondiale mais nous menons des négociations locales pour les besoins d'Axa France.

 

Portrait

Étienne Broquet (54 ans, HEC, Institut des actuaires français) a notamment été, au sein d'Axa France, directeur du contrôle de gestion des frais généraux. Il est directeur des achats depuis deux ans.


 

Portrait

Jean-Pierre Drioux (54 ans, École nationale d'assurances) a occupé différents postes de responsable commercial. Il est responsable des projets et études pour la direction des achats d'Axa France.


 

En chiffres

Axa France
Assurances
Chiffre d'affaires : 18,4 milliards d'euros
Effectif : 24 000 personnes
Montant des achats de frais généraux : 300 millions d'euros (hors matériel informatique)
Montant des achats de voyages : 4 millions d'euros
Effectif achats : 25 personnes


 

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°286 - Octobre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play