Publicité

Par la rédaction

en baisse

Fret maritime

Le fret maritime a atteint son plus bas niveau depuis 1986. L’indice Baltic Dry Index, du fret en vrac, a littéralement plongé de 60 % depuis fin 2011, à 695 points. Un plus bas de 662 points a même été touché. Le BDI avait déjà chuté de 62 % entre juin 2009 et juin 2011. Depuis 2010, le secteur du fret maritime est victime d’importantes surcapacités, de nombreux vraquiers ayant été commandés avant la crise financière. Ainsi, les nouveaux arrivages de navires ont augmenté la flotte mondiale de 15 % environ en 2011, après des livraisons record en 2010. Dans la situation actuelle, les compagnies maritimes doivent globalement perdre de l’argent par tonne transportée. Selon certaines rumeurs, le groupe Glencore serait même payé 2 000 dollars par jour pendant 60 jours par la compagnie de fret Global Maritime Investments pour l’utilisation d’un de ses vaisseaux, du fait de la participation aux frais de kérosène.


> Voir les archives

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°241 - Septembre 2015

Nos partenaires