Publicité
La Lettre des Achats - Février 2012 N°202
Février 2012

Par la rédaction

Hopitaux

Le Resah-IDF en quête de synergies avec l’Ugap

Le groupement d’intérêt public des hôpitaux franciliens a conclu un partenariat avec la centrale d’achats publics Ugap en vertu duquel ses membres bénéficieront auprès d’elle de tarifs préférentiels. Le Resah-IDF gère près de 400 millions d’euros d’achats par an, essentiellement via l’animation de groupements formés par ses 120 établissements membres. Il dispose également de sa propre centrale d’achats mise en route fin 2010, mais celle-ci ne traite qu’un faible montant d’achats. L’Ugap, de son côté, revendique un peu moins  de 400 millions d’euros d’achats effectués par son intermédiaire par les établissements de santé et du secteur médico-social.
Les synergies recherchées à travers le partenariat conclu entre les deux entités porteront sur des catégories non couvertes par la centrale et les groupements du Resah-IDF. Il s’agit d’achats non cœur de métier tels les véhicules, la gestion externalisée de parc automobile, la téléphonie mobile, le mobilier médical, mais aussi d’autres catégories plus pointues, comme les scanners. Les adhérents de l’Ugap bénéficieront de tarifs minorés sur leurs achats auprès de l’Ugap. En retour, le Resah-IDF apportera son concours à l’Ugap pour lui permettre d’améliorer l’adaptation de son offre.
Cet accord a été conclu en janvier sous l’égide de l’Agence régionale de santé d’Île-de-France. Dirigée par l’ancien ministre de la santé, Claude évin, (1989-1990), elle relaie le plan Phare qui prévoit 910 millions d’euros d’économies sur trois ans. Le Resah-IDF réfléchit à d’autres perspectives de synergies, avec notamment la centrale d’achats de l’AP-HP.

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°241 - Septembre 2015

Nos partenaires