Publicité

Publié le 21/01/2013 - Par la rédaction

Yves Rocher : les relations fournisseurs axées sur la notion d’écosystème

Après avoir consacré deux précédentes éditions aux fournisseurs d’un de ses produits, puis au développement durable, la direction des achats du fabricant de cosmétique a organisé ses premiers trophées multi-thématiques, également élargis à toutes les marques.

Arrivé à la tête de la direction des achats il y a trois ans, Olivier Djezvedjian a donné chaque année une dimension nouvelle à ses trophées fournisseurs. Organisée courant janvier dans le berceau historique du groupe à La Gacilly, l’édition 2013 s’adressait pour la première fois aux fournisseurs de l’ensemble du périmètre achats du groupe, soit 600 millions d’euros d’achats traités par une centaine d’acheteurs (pour un chiffre d’affaires 2012 estimé à 2,2 milliards d’euros). Sur la base d’une pré-sélection effectuée par le directeur des achats et ses équipes à partir de la performance mesurée en 2012, onze entreprises ont été distinguées sur les quatre principales attentes de la direction des achats : compétitivité, internationalisation, innovation et développement durable.

Cette performance a été mesurée dans le cadre d’un travail d’équipe entre les achats et leur confrère de l’entreprise. « la fonction des acheteurs dans la relation avec nos fournisseurs consiste à favoriser le dialogue et l’écoute. Ils jouent le rôle de coordinateurs des compétences de l’entreprise », commente Olivier Djezvedjian. Les différentes marques et leurs responsables marketing étaient d’ailleurs associés à la cérémonie, de même que le PDG Bris Rocher, qui a remis les trophées. « Les réalisations qui ont été distinguées ne sont pas seulement des projets entre acheteurs et fournisseurs », justifie le directeur des achats

« Les trophées fournisseurs sont la matérialisation de notre relation. Fondée sur la notion d’écosystème, elle se caractérise par de plus en plus d’interdépendance », poursuit ce dernier. « Entre 2006 et 2012, le groupe a effectué d’importants investissements notamment pour supprimer au maximum les sources de variabilité entre les productions de nos différents sites. Cet effort a aussi été répercuté sur nos fournisseurs, qui pouvaient faire partie de ces sources, en introduisant des produits non-conformes ». Cette année, un fournisseur pilote a ainsi fait l’objet d’une démarche lean. Il s’agit d’Albea, qui figure parmi les lauréats pour sa contribution à la recherche de compétitivité du groupe à travers la standardisation de son produit.

« Nous souhaitons favoriser le travail en réseau en intégrant du renouveau dans les façons de faire ; travailler à livre ouvert, par exemple, ce qui demande du temps et de la confiance, note Olivier Djezvedjian. Nous attendons principalement de ces relations qu’elles soient facteur de différenciation commerciale et nous permettent de créer plus de valeur et de générer de la croissance pour que notre écosystème puisse en profiter ». « Mais ce que nous devons détecter en priorité c’est si nous sommes un client motivant pour eux », fait remarquer le directeur des achats.

Publié le 21/01/2013 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°285 - Septembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play