Publicité

Actualité

Publié le 20/05/2005 - Par la rédaction

Voyages en ligne : rachat de Lastminute.com par Travelocity

L’acquéreur américain, numéro trois mondial du secteur du tourisme en ligne, va mettre la main sur le britannique pour 850 millions d’euros environ, annonçant vouloir profiter d’un marché européen en plein développement.

L’acquisition de Lastminute.com vient d’être officialisée par Sabre, maison-mère de Travelocity. Après avoir lancé en novembre 2004 Odysia, déclinaison française de Travelocity, Sabre poursuit sa croissance externe. En rachetant Lastminute.com, il met la main sur une entreprise qui n’a encore jamais fait de bénéfices mais qui, en à peine sept ans d’existence, a développé des positions dans quatorze pays européens et conquis plus de 7 millions de clients. Durant cette période, le montant total des transactions annoncé est de plus de 1,4 milliard d’euros. Et, pour la première fois, un excédent brut d’exploitation a été dégagé au premier semestre 2004-2005. Lastminute.com avait lui-même entamé un processus de concentration en acquérant quatorze sociétés, dont le français Degriftour en 2000. Cette opération va donner à l’américain une position de leader en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie, en Scandinavie et en Espagne. Dans le match avec IAC et Cendant, ses deux autres concurrents américains, pour le partage du marché européen, Sabre vient donc de marquer un point. 

Publié le 20/05/2005 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°287 - Novembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play