Publicité

Publié le 20/12/2012 - Par la rédaction

Renault : Pilotage assisté des achats hors production

Renault Nissan Purchasing Organization (RNPO), la structure d’achats commune aux deux constructeurs automobiles, a choisi et déployé la solution ST6 de SynerTrade pour renforcer le pilotage des achats hors production. A terme, elle sera utilisée par l’ensemble des directions concernées en Europe et en Amérique.

En lançant ce projet, Renault, qui a réalisé 42,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2011, souhaitait se doter d’un outil informatique pour supporter les processus de sourcing, de pilotage de la relation fournisseurs, de gestion des contrats et de suivi de la performance de ses achats hors production. Des achats qui représentent environ un quart des 24,7 milliards d’euros d’achats globaux du constructeur français et sont répartis en deux grandes catégories – « facilities & services » et « paints, industrials & logistics » – différenciées des achats de production, regroupés sous l’appellation « pièces œuvrées externes ».

« Ce type d’outil est absolument indispensable pour structurer et déployer un processus unique, afin d’assurer le respect des règles et d’effectuer un pilotage plus efficace, à l’échelle mondiale », explique Rachid Assas, vive-président en charge des achats hors production pour le groupe. Il doit aussi permettre à Renault de disposer d’un système global de gestion des fournisseurs, en mode collaboratif, et de garantir une traçabilité et une fiabilité renforcée des données. « Au final, les équipes achats vont pouvoir se recentrer sur leur cœur de métier, et travailler plus rapidement et plus efficacement », se félicite le responsable.

Une fois retenue, la plate-forme ST6 a d’abord été déployée sur le périmètre facilities & services, en remplacement d’applications développées en interne. Plus récemment, le déploiement a été étendu au périmètre paint, industrial & logistics, pour atteindre un total de plus de 200 utilisateurs. « Des interfaces ont bien entendu été réalisées avec SAP, qui supporte le reste du processus d’achats (commandes, réceptions, facturation-paiement, etc.), pour faciliter le travail des acheteurs en évitant la ressaisie d’informations », précise Marc-Antoine Selaquet, directeur maîtrise d'ouvrage processus et systèmes achats. En ce qui concerne les achats de production, outre l’ERP pour l’e-procurement, Renault continuera de s’appuyer sur plusieurs outils développés en interne ainsi que sur un développement SAP spécifique pour le pilotage de la performance.

Publié le 20/12/2012 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°284 - Juillet - Août 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play