Publicité

Actualité

Publié le 18/02/2005 - Par la rédaction

Public : des appels d’offres encore à simplifier

Le greffe du tribunal de commerce de Paris a mené une enquête, du 1er juillet au 31 octobre 2004, pour mieux analyser les opinions et les besoins des entreprises lors de leur réponse aux appels d’offres.

63 % des entreprises interrogées emploient moins de 10 salariés et 70 % d’entre elles ont déjà répondu à des appels d’offres. 47 % proposent des prestations de services comme la vente de fournitures et de consommables informatiques. 8 % travaillent dans le secteur de la construction, 5 % dans l’industrie manufacturière, 3 % dans le transport, l’hôtellerie, l’agroalimentaire et les services aux particuliers. Les entreprises ont évoqué leur souhait d’avoir plus d’informations, de simplification et d’accompagnement. La procédure administrative est jugée complexe par 40 % des personnes sondées. Pour 38 %, les formulaires ne sont pas évidents à remplir. Les pièces justificatives à fournir sont parfois difficiles à rassembler. Toutes ces opérations prennent du temps, d’une journée à plus d’une semaine. 9,5 % des entrepreneurs ont déjà vu leur dossier rejeté.

Fort de ce constat, le greffe a montré que 55 % des entrepreneurs interrogés aimeraient un appui, 91 % souhaiteraient avoir un récépissé, 60 % accepteraient de payer un service leur fournissant une assistance pour les réponses aux appels d’offres. La dématérialisation est bien perçue par 80 % des entrepreneurs qui y voient pour 61 % un gain de temps et pour 25 % un gain d’argent. Ceux qui ne sont pas convaincus redoutent des problèmes techniques, un surcoût ou une perte de temps. Quelques limites cependant : seules 15 % des entreprises possèdent un certificat électronique. Les 85 % restant le trouvent trop onéreux ou n’ont pas confiance, ne savent pas où l’obtenir, ne connaissent pas son usage et préfèrent donc imprimer et signer les dossiers à la main.

Publié le 18/02/2005 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°282 - Mai 2019

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play