Publicité

Publié le 23/08/2016 - Par la rédaction

PFA : la filière automobile au chevet de ses relations clients fournisseurs

Pour la deuxième année consécutive, la Plateforme de la filière automobile (PFA) a appliqué à ses membres le questionnaire d’évaluation de la relation client fournisseur Peak Collaborative Index. Le large panel de cette édition confirme une grande propension à la fidélité dans les relations.

Intitulée « créons la confiance durable client fournisseur », la deuxième édition de l’enquête Peak Collaborative Index (PCI) de la PFA a touché juste. En effet, le panel de 242 répondants de l’industrie automobile (194 en 2015) se caractérise par l’ancienneté de la relation client fournisseur, qui s’affirme comme un élément distinctif de la filière automobile. Plus de la moitié des couples clients fournisseurs interrogés (53 %) durent depuis plus de 15 ans et 79 % depuis plus de dix ans.

Pour le directeur général de la PFA, Eric Poyeton, cette augmentation du panel consacre la démarche initiée en 2015 lorsque la PFA a décidé de conclure un partenariat avec Thésame le créateur du Peak Collaborative Index. « Nous avons la confirmation que c’est un outil dans lequel les industriels ont confiance, qu’ils ont confiance dans la capacité de la filière à bouger et qu’ils ont aussi confiance dans les grands groupes qui l’utilisent », se réjouit Eric Poyeton.

Plus du tiers (38 %) des répondants sont des fournisseurs qui ont évalué leur relation avec leurs clients, le reste étant constitué de clients – constructeurs et autres – évaluant leur relation avec leurs fournisseurs.

La note de satisfaction moyenne de l’ensemble du panel est de 7,5/10 en 2016 au lieu de 7,1/10 l’an dernier. Un écart non négligeable avec des clients toujours un peu plus satisfaits que les fournisseurs. L’indicateur retenu par la PFA – la note PCI – est celui côté fournisseur, soit une note de 7,1/10 au lieu de 6,6/10 l’an dernier. Pour les 60 % de fournisseurs qui ont été invités par un de leurs clients à répondre à l’enquête, la note moyenne de satisfaction est de 7,7/10, presque au même niveau que leur client.

Autre intuition émise lors de la précédente édition de l’enquête qui se trouve confirmée, le lien entre la qualité de la relation et les bénéfices perçus. Le niveau d’interdépendance entre client et fournisseur est effectivement directement proportionnel à la qualité de la relation. La majorité des répondants (43 %) se positionnent au stade le plus fort d’interdépendance, dans la catégorie « partenariat » et c’est aussi à ce stade que les notes de qualité de la relation sont les plus élevées : 8/10 pour les clients et 7,6/10 pour les fournisseurs.

( Lire la suite de cet article dans La Lettre des Achats n°252)


Publié le 23/08/2016 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°280 - Mars 2019

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play