Publicité

Actualité

Publié le 14/01/2005 - Par la rédaction

Perfect Commerce fusionne avec Pantellos

En fusionnant avec le prestataire américain d’e-achat Pantellos, Perfect Commerce double quasiment son chiffre d’affaires. Un poids qui lui permettra notamment d’accroître sa présence sur le marché européen. De nouvelles consolidations sont à prévoir…

La course à la taille continue sur le marché de l’e-achat. Perfect Commerce, prestataire américain de solutions d’e-procurement et d’e-sourcing et opérateur d’un hub dédié aux achats hors production, a confirmé sa fusion avec son compatriote Pantellos, une place de marché davantage orientée sur la fournitures de services hors catalogues (logistique, intérim, prestations informatiques, gestion de chantier, etc.). Il s’agit bien d’une fusion puisque les deux ex-partenaires – Pantellos utilisant les technologies de hub et d’e-procurement de Perfect Commerce – ont des chiffres d’affaires voisins, dans un ratio de 55/45 %. L’ancien P-DG de Pantellos, Jim Neikirk, a été nommé président de Perfect Commerce. La nouvelle entité pèse 35 millions de dollars en chiffre d’affaires pour 2004 et prévoit d’atteindre 40 millions de dollars en 2005. Elle compte 500 grandes entreprises clientes et plus de 8 500 fournisseurs raccordé via l’OSN (Open Supplier Network). Plus que l’acquisition de nouveaux clients donneurs d’ordre ou fournisseurs, « la fusion avec Pantellos permet à Perfect Commerce de gagner en taille critique, d’atteindre une plus grande puissance financière pour investir dans nos nouvelles offres et d’envisager des opérations de croissance externe », résume Martial Gérardin, directeur général Europe. En effet, s’estimant leader aux États-Unis mais challenger en Europe, Perfect Commerce a pour stratégie de monter en puissance sur le Vieux Continent via une ou plusieurs acquisitions. La fusion facilitera cette opération en procurant un cash flow positif de 5 millions de dollars. Sur le plan de la croissance interne, Perfect Commerce, implanté en Europe depuis septembre 2004 avec un bureau à Paris, n’a pas encore annoncé de nouveaux clients en plus de BNP Paribas mais des contacts sont en cours. « Les cycles d’avant-vente durent de 6 à 9 mois dans notre métier », explique Martial Gérardin qui ajoute : « Le recrutement de nouveaux fournisseurs va s’accélérer, notamment grâce à de nouveaux partenariats. Un premier concerne AchatPro, d’autres suivront ».

Publié le 14/01/2005 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°286 - Octobre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play