Publicité

Automobile Immobilier

Actualité

Publié le 23/11/2014 - Par la rédaction

Mercedes-Benz France : un contrat de FM sur-mesure pour le Star Center

Mercedes-Benz France a choisi Vinci Facilities pour gérer la maintenance multitechnique de son nouveau site dans les Yvelines. Le contrat sur deux ans prévoit notamment un accompagnement dans la réception des bâtiments et un haut niveau de certification environnementale.

Depuis avril 2014, le siège français de Mercedes-Benz a déménagé de Rocquencourt à Montigny-le-Bretonneux, également dans les Yvelines, où sa fameuse étoile trône désormais au sommet de l’un de ses deux nouveaux bâtiments baptisés Star Center. Elle surplombe les 19 637 m2 de surface qui accueillent quelque 700 salariés et trois activités du groupe : Mercedes-Benz France (siège social), Mercedes-Benz Financement (direction financière) et Mercedes-Benz Academy (centre de formation). Pour gérer la maintenance des bâtiments, la direction France a choisi Vinci Facilities.
Le contrat, élaboré en 2013 s’étend sur deux ans. La première année, le titulaire a été chargé d’accompagner Mercedes dans la réception du bâtiment, de la levée des réserves, du pilotage et de la maintenance multi-technique, ainsi que de la surveillance du matériel dans le cadre de la garantie de parfait achèvement. La seconde année, Vinci travaillera en plus à l’obtention des certifications HQE Exploitation et Breeam In Use (certification dans la construction durable), niveau excellent, que Mercedes a inscrit dans son cahier des charges.

Technicité du prestataire


« C’est une des raisons de notre choix pour Vinci, explique Caroline Dietrich, l’acheteuse qui a supervisé le contrat. Outre la pertinence de son offre, Vinci Facilities proposait une approche de gestion du bâtiment et de leurs occupants dans une démarche soucieuse de l’environnement. A ce titre, l’expertise de sa filiale Smart Energy était un atout supplémentaire. Leurs équipes nous ont d’ailleurs présenté certaines références clients et nous avons même visité l’un d’eux. » La particularité du contrat tient dans la technicité du prestataire. « Nous cherchions un prestataire multi-technique plus que multi-services, justifie Caroline Dietrich. Les FMeurs sont davantage spécialisés dans le multi-services (courrier, accueil, nettoyage etc.) ; or, nous voulions un spécialiste de la maintenance du bâtiment (électricité, plomberie, climatisation, etc.), qui puisse nous accompagner dans la réception du bâtiment, ainsi que l’inventaire et les levées de réserve. » Si les bâtiments ont été occupés à partir de mai 2014, les techniciens de Vinci Facilities ont commencé leur travail dès le mois de janvier.
Autre particularité : le cahier des charges comprend une partie «second œuvre». « Nous nous occupons d’une partie du second œuvre de premier niveau (serrurerie, plomberie, courants fort et faible etc.) parce que nous avons les compétences en interne, détaille l’acheteuse, mais nous cherchions à être accompagné pour le reste, notamment sur le deuxième niveau et plus qui nécessitent des formations et habilitations spécifiques. » Une clause de pénalités, pouvant aller jusqu’à 10 % de la prestation forfaitaire annuelle a été prévue si le taux de satisfaction se révèle insuffisant.

Publié le 23/11/2014 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°283 - Juin 2019

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play