Publicité

Publié le 28/05/2014 - Par la rédaction

Industrie : une deuxième année de récession pour la sous-traitance

La conférence de presse de présentation du Midest, qui se tiendra à Villepinte du 4 au 7 novembre 2014 a donné lieu à un point conjoncturel peu réjouissant quant à l’état de la sous-traitance industrielle française. Un redressement semble toutefois amorcé en 2014, ce que reflètent les réservations des exposants de ce salon.

Avec un chiffre d’affaires cumulé de 54,604 milliards d’euros en 2013, l’activité de la sous-traitance industrielle française a reculé de 4 % en volumes produits et de 6 % en chiffre d’affaires par rapport à 2012. Les secteurs qui tirent le mieux leur épingle du jeu sont ceux de la maintenance industrielle, des organes et sous-ensembles mécaniques et de la frappe à froid et des fixations. Les deux les plus en souffrance sont la mécanique industrielle et de précision et la forge, estampage, matriçage, métallurgie des poudres. En un an, les effectifs de la sous-traitance ont diminué de 1,3 % et quelques 3 000 entreprises ont disparu.

Pour Daniel Coué, qui réalise ce point conjoncturel pour le compte du Midest depuis plus de dix ans et met ainsi des chiffres sur le phénomène de désindustrialisation de la France, le constat est amer : « Par rapport à une base 100 en 1998, nous sommes arrivés en dessous du point de départ en volume. Ce qui signifie qu’il y a des entreprises qui ont disparu et qu’il y a une perte de savoir-faire dans la sous-traitance. Or la sous-traitance est la boîte à outil de l’industrie. Si elle disparait, la France ne pourra plus développer son industrie… et nous sommes en train de la perdre. »

Le retournement de conjoncture tant attendu sera-t-il pour 2014 ? Il ne reste qu’à l’espérer en se réconfortant tant bien que mal au regard des chiffres relevés par la FIM au premier trimestre 2014, avec une production en hausse de 1,5 % par rapport à la même période en 2013 et un mois d’avril sur la même pente ascendante (+2 % sur un an).

Les chiffres de réservation du Midest 2014 invitent d’ailleurs à l’enthousiasme son nouveau directeur, Jean-François Sol-Dourdin, qui comptabilise une avance de 10 % dans les réservations d’espace de ses exposants, 80 % des surfaces étant d’ores et déjà réservées. Organisé cette année sur le thème de l’aéronautique, le salon international de la sous-traitance mettra également à l’honneur la Tunisie, après l’Afrique du Sud l’an dernier. Les sous-traitants du Maghreb devraient d’ailleurs être particulièrement bien représentés, puisque le Maroc a augmenté de 40 % sa surface de visibilité.

Publié le 28/05/2014 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°280 - Mars 2019

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play